Eldaa Koama : la burkinabè qui est restée elle-même devant Macron

Face à Emmanuel Macron ce mardi 5 octobre, Eldaa Koama est resté elle-même : l’ambassadrice du potentiel de la jeunesse africain qui croit en elle-même et à son avenir. La jeune entrepreneure fait partie de la délégation burkinabè au sommet Afrique France prévu le 8 octobre prochain à Montpelier en France.

Eldaa Koama est l’une des jeunes filles burkinabè qui force l’administration. Entrepreneur, oratrice, maitre de cérémonie, formatrice, elle est promotrice de Improv’You, une entreprise de communication et de formation. Le président français a eu une tête à tête à l’Elysée, avec une partie de la délégation africaine pour le sommet. Eldaa a été la porte-parole des jeunes du pays des hommes intègres à la rencontre.  Devant Emmanuel Macron et la ministre de l’Egalité, elle a intervenu sur les obstacles à la relation potentielle entre la France et les pays d’Afrique.

 « un passé lourd, un présent compliqué, la perception déformée, dévalorisante et dépassée des deux bords, la dette persistante, l’ambiguïté du rôle de la France en Afrique et de ses alliances avec les corrompus, le déséquilibre de pouvoir dans les accords de partenariats, la confiance brisée, le manque de transparence, une aide au développement qui n’a pas de fondement d’une volonté Africaine et surtout l’absence cruciale de la jeunesse française unie pour se prononcer dans ce débat auquel nous avons été invités », s’est-elle exprimé.

42 burkinabè, jeunes, acteurs de la société civile et des représentants de médias constituent la délégation burkinabè au sommet Afrique-France.

Regroupant depuis plusieurs décennies des chefs d’Etat africain autour du président français pour discuter de l’état des relations entre la France et le continent noir, le sommet Afrique-France 2021 se tient sous un format totalement nouveau. Il sera désormais un cadre de dialogue direct et ouvert avec la jeunesse africaine.

BK

Laisser un commentaire