Forum Génération Egalité : le comité d’organisation fait le bilan

Des rencontres préparatoires dans des régions, une pré-campagne sur les réseaux sociaux et dans les médias, des caravanes, des panels sur des thématiques en lien avec les droits de la femme, des échanges entre jeunes, l’installation d’un village égalitaire, etc… le forum génération égalité organisé par une coalition d’OSC sous le leadership de la première dame – Sika Kaboré- a tenu le pari au Burkina Faso. Pour faire le bilan de l’ensemble de ces activités en vue de l’élaboration d’un rapport global, le comité d’organisation tient un atelier du 29 au 30 juillet  à Ouagadougou.

Le Burkina Faso est partie prenante de la coalition – «  autonomie Corporelle- Droit et Santé Sexuel et Reproductif »- du programme de mesure concrètes pour atteindre l’égalité des droits entre les hommes et les femmes d’ici à 2030. Le forum génération égalité tenu du 30 juin au 2 juillet à Paris et concomitamment dans plusieurs autres pays du monde a été une aubaine pour mener plusieurs activités de promotion des droits de la femme.

A l’initiative de l’ONG Pathfinder International, un village égalitaire a servi de cadre pour des panels sur les violences basées sur le genre, sur la problématique du mariage forcé, la planification familiale, etc. D’autres rencontres de partages d’expériences sur le leadership féminin ont été également organisées. A cela s’ajoute des échanges entre les régions via une visio conférence sur les préoccupations spécifiques des femmes. Des jeunes parlent aux jeunes, des activités sportives avec la première dame, des présentations d’activités et d’acquis des associations de lutte pour la défense et la promotion des droits de la femme étaient au menu. Le relai des contenus du forum sur les médias sociaux ont suscité plusieurs interactions sur la place de la femme dans la société.

L’atelier bilan de Ouagadougou vise à valider l’ensemble des rapports d’activités produits dans le cadre du forum génération égalité en vue de l’élaboration d’un rapport général. Ce rapport servira de tracer les perspectives prochaines sur la génération égalité à travers l’appui du ministère de la Santé, de l’initiative Panintigri, de la Fondation Kimi, de l’ONG Voix des femmes, de l’ONG Pathfinder, et bien d’autres structures étatiques et privés.

Bassératou K.

Laisser un commentaire