Tinwè : une marque de sac pour valoriser la langue ‘’bwamu’’

Stéphanie Dabira, jeune entrepreneure espère promouvoir et valoriser sa langue à travers une marque de sac – Tinwè- qui signifie – joie ou paix du cœur en ‘’ bwamu’’.

Le Pop-up store ou magasin éphémère ne s’est pas désemplit durant le week-end dernier. De jeunes ouagalais ‘’amoureux’’ des produits locaux burkinabè ont eu l’embarras du choix autour des sacs de la marque Tinwè.  «  ohhhh tout est beau. Je ne sais pas lequel choisir.» s’exclame Olivia Bado, une cliente.

Linda Prisca Hien, une autre cliente tient cinq sacs en main. Elle ne sait pas lequel choisir. « Tout est véritablement beau. Mais je vais prendre celui dans lequel, je peux mettre mon ordinateur » finit-elle par décider. Stéphanie Dabira, promotrice de la marque est la plus heureuse. Heureuse d’avoir initié le pop-up store, une opportunité de rencontre entre la marque et les amoureux de la marque. «  C’est la première grande activité de la marque et nous avons opté pour le pop-up store qui nous semble assez innovant dans les initiatives entrepreneuriales », explique la jeune fille. L’objectif de ce magasin éphémère, poursuit-elle, est de permettre aux clients potentiels de mieux connaitre la marque, son ADN et ses ambitions et la marque de mieux connaitre ses clients afin de mieux ajuster les produits qu’elle offre.

                Stéphanie Dabira, promotrice 

Tinwè pour la promotion des produits locaux

 

 Les sacs tinwè sont faits avec des matières made in Burkina. « Notre marque est différente déjà même par son ADN, en ce sens que  nous sommes une marque eco-friendly, ce qui signifie que nous sommes très soucieux de l’environnement », explique la promotrice.

Tinwè se veut socialement responsable et engagé pour la communauté, ce qui explique les productions qui respectent l’environnement. L’humain est placé au-devant de la démarche de Tinwè, d’où l’utilisation du cuir de production végétal, du bogolan, du Faso Danfani et du Kente, entre autres.

L’ambition est grande. Celle de faire connaître un grand succès au niveau africain et mondiale, mais surtout de se faire connaître en tant que marque respectueuse et soucieuse de son écosystème.

Bassératou K. 

Laisser un commentaire