Affaire recrutement CNSS : le ras de bol des 83 agents suspendus

Les 83 agents de la CNSS dont le test de recrutement avait été annulé le 30 Aout 2018 ont convié la presse ce jeudi 09 Mai 2019, afin de situer sur l’évolution du dossier, et d’exposer l’injustice sociale dont ils sont victimes.

Le 03 Juillet 2018 la CNSS recrutait 83 nouveaux agents. A la suite de contestations qui ont menés au relèvement du Directeur des ressources humaines, le Directeur général de la CNSS, Monsieur Lassané SAVADOGO avait procédé à l’annulation des résultats du test de recrutement externe d’agents au profit de la CNSS. Jugeant la décision illégale, les agents ont très rapidement exercé un recours contre ladite décision.

Ce matin, après plus de 10 mois de négociations, les agents ont regretté que la Direction générale de la CNSS n’est pas pourvue à la décision de justice qui avait pourtant tranché en leur faveur en ordonnant à la CNSS de réintégrer les agents en attendant tout autre décision judiciaire. Pour Mr SIRI ABOUBAKARI, porte-parole des agents, le refus de l’administration de la CNSS est non seulement un mépris de l’institution judiciaire, mais aussi une injustice sociale créer et entretenue par des Burkinabès au détriment d’autres burkinabés.

Tout en étant plus que jamais déterminés à lutter pour leurs droits, les 83 agents tiennent absolument à leurs revendications qui sont ;
– Décrier l’injustice sociale dont ils sont victimes
– Regretter le mépris de la direction générale de la CNSS à l’endroit de la justice de notre pays
– Interpeller la direction générale de la CNSS afin qu’elle respecte l’autorité judiciaire
– Et enfin demander au Directeur général de la CNSS qu’il les réintègre

Laisser un commentaire