3 choses à ne pas faire quand vous soupçonnez qu’il vous trompe

L’infidélité. La bête noire des femmes mariées. La cause de tant de distorsion et d’histoires malheureuses dans les couples. Mais voici trois choses à ne pas faire lorsque vous soupçonnez qu’il vous trompe.

1- Chercher à confirmer

La plupart des femmes ont tendance à chercher la confirmation que leur mari les trompe. Mais que cherchez-vous en cherchant cette confirmation ? La preuve qu’il vous trompe ? Et qu’y gagnerez-vous ? La séparation ? Les querelles ? C’est ce que vous voulez vraiment ? Il faut retenir une chose. La jalousie trouve toujours. Et elle est capable de bâtir une histoire d’infidélité sur un message envoyé à un croque-mort !

2 – Lui demander

Certaines femmes demandent  à leur homme s’il les trompe. Sans preuve, c’est une démarche futile. Un accusé ne s’accusera pas lui-même. De plus, vous lui donnerez l’occasion de bétonner encore ses stratégies de tromperie. Et si jamais il s’avère qu’il ne vous trompe pas vraiment, cela brisera le lien le plus important pour un couple : la confiance.

3 – Menacer toutes les femmes dans son sillage

Ce n’est pas vraiment très malin de sortir les griffes contre toutes les femmes qui gravitent dans le champ d’action de votre mari. Tout ce que vous réussirez à faire, c’est de vous construire une image de femme insupportable, peu sûre d’elle-même et puérile. De plus, vous risquez de nuire à votre mari. Facilement, vous allez insulter une parente de votre époux ou vous gâcherez une relation de travail. Ce qui ne fera rien pour garder votre foyer stable, chose pour laquelle vous avez pris toutes ces initiatives.

Qu’on se comprenne ! Il n’est pas dit ici que la confiance n’exclut pas le contrôle. Mais juste éviter de transformer en lac boueux un terrain qui était montagneux et sec.

La Consolatrice


Photo : Moving Tahiti

Laisser un commentaire