Covid-19 : Pas de nouvelles mesures, le gouvernement invite au respect strict des anciennes

Pour réduire la propagation du Covid-19 au Burkina Faso, le Comité national de gestion de l’épidémie de Covid-19 s’est réuni ce jeudi 19 mars 2020 en vue d’examiner et de valider le rapport sur la mise œuvre du plan de riposte de du Covid-19.

 

Sous la présence du Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, le comité a examiné les points inscrits à son ordre du jour. Ces points sont entre autres, l’état de mise en œuvre des structures en charges de la gestion de l’épidémie de Covid-19, le rapport sur la mise en place du plan de riposte, le plan de communication, la situation mobilisation de fonds pour le financement du plan de riposte, la situation de l’épidémie à la date du 19 mars 2020 ainsi que la prise en charge des cas suspects et positifs.

« Après avoir examiné ces points, le premier ministre a donné des instructions pour l’exécution diligente du plan de riposte. Il s’agit entre autre de la dynamisation des structures des centres opérationnels de réponses d’urgence sanitaire(CORUS), de l’intensification de la communication pour la prévention avec une implication forte des leaders et des responsables religieux, coutumiers et associatifs », a déclaré Remi Fulgence Dandjinou, porte-parole du gouvernement.

 

Au regard de l’évolution de la pandémie, le comité a fait des propositions de mesures complémentaires pour interrompre la chaine de transmission communautaire. Ces propositions qui seront transmis au Chef d’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, selon le porte-parole du gouvernement. Le comité a par ailleurs exprimé sa reconnaissance à l’ensemble du corps médical pour l’engagement et l’abnégation dont il fait preuve dans la lutte contre la pandémie Covid-19.

Il a exprimé également sa satisfaction à l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre la pandémie et les a encouragés à maintenir cette dynamique. A l’endroit des responsables coutumiers et religieux, il a salué leur accompagnement dans la sensibilisation de la population aux respects des mesures visant à abdiquer la propagation du Covid-19.

Le comité a salué la contribution des partenaires techniques et financiers dans la mise en œuvre du plan de riposte à l’épidémie de Covid-19 au Burkina Faso. Il a aussi exhorté les populations aux stricts respects des principes de précautions édité par le ministère de la santé.

Ont pris part à cette réunion du comité, les membres du gouvernement, l’ambassadeur des Etats-Unis, le Secrétaire général de la défense nationale, le représentant résident de l’Organisation internationale de la santé, le chef des files des partenaires techniques et financiers de la santé, le président de l’association des maires du Burkina Faso, le président de la faitière privée de la santé et biens d’autres partenaires techniques

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Laisser un commentaire