Affaires étrangères : Alpha Barry satisfait de l’adoption des décrets sur les conditions de séjour dans les missions diplomatiques

Une cérémonie de présentation de vœux a eu lieu le jeudi 16 janvier 2020 au sein du ministère des affaires étrangères et de la coopération. Cette occasion a permis au premier responsable du département, Alpha Barry, de faire un bilan des résultats et des actions.

Pour Alpha Barry, ministre des affaires étrangères et de la coopération, cette présidence a servi de cadre au Burkina Faso non seulement de faire la preuve, au monde entier, de sa détermination à lutter contre l’hydre terroriste, mais également de montrer que malgré la situation sécuritaire difficile, il reste une terre de paix et d’hospitalité. « Sur le plan administratif, nous avons entamé des réflexions sur la stratégie de placement des cadres dans les organisations internationales. Ce qui permettra à coup sûr, d’assurer une meilleure présence de nos compatriotes au sein de ces organisations » a-t-il dit. Il a ajouté qu’un groupe de travail sur la gestion des réclamations introduites par des agents auprès de l’administration du ministère a été mise en place. Alpha Barry a également relevé que plusieurs actions diplomatiques ont pu être conduites avec succès. Des actions telles que la tenue de nombreuses sessions de Commissions Mixtes de Coopération entre le Burkina Faso et ses partenaires bilatéraux, du Sommet Conjoint CEDEAO-G5 Sahel sur le terrorisme, la participation du Burkina au premier Sommet Russie-Afrique etc. Il a salué par ailleurs l’adoption des décrets sur les conditions de séjour dans les missions diplomatiques et postes consulaires, sur le taux de correction et sur les modalités et avantages applicables au personnel des missions diplomatiques et poste consulaires. Il a terminé en souhaitant ses vœux de nouvel an à son personnel. Le personnel par la voix de son secrétaire général, Seydou Sinka a aussi présenté leurs vœux de nouvel an à leur premier responsable. Il a profité soumettre aussi des doléances. Elles concernent le renforcement de la capacité d’accueil du ministère, l’accompagnement du personnel dans sa quête de logements auprès des sociétés immobilières, la construction du siège du ministère à Ouaga 2000, la construction du centre de l’INHEI et biens d’autres.

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Laisser un commentaire