An 4 de l’insurrection : OSC et syndicats unis pour la préservation des acquis

Les organisations de la société civile et syndicales ont célébré  le quatrième anniversaire de l’insurrection populaire des 30 et  31 octobre 2014, ce mercredi 31 Octobre 2018 à la bourse du travail de Ouagadougou. Marche, discours et prestations musicales ont ponctué cette journée.

 Ils étaient des milliers à arpenter les artères de la ville de Ouagadougou pour dire non à la remise en cause des acquis de l’insurrection au Burkina Faso. Les militants et sympathisants de la vingtaine d’associations de la société civile et syndicales ont marché ce 31 octobre 2018 pour réclamer la justice et la satisfaction de leur plateforme revendicative.

Selon Elie Tarnagda, coordonnateur de l’Organisation pour la défense des acquis de insurrection populaire (ODAIP), le gouvernement actuel qui est venu grâce à l’insurrection a oublié les victimes et les blessés.

Et Chryzogone Zougmoré  d’ajouter que jusqu’à nos jours, rien  n’est fait pour les blessés et les familles des victimes. Alors que dès sa prise du pouvoir, le Président Roch Marc Christian Kaboré avait annoncé la prise en charge immédiate de ceux-ci.

L’ensemble des intervenants ont affirmé qu’ils seront mobilisés pour la préservation des acquis de l’insurrection. Ils ont annoncé d’autres actions les jours à venir si rien n’est fait.

A noter qu’il y avait une forte mobilisation des femmes commerçantes des différents quartiers.

Sie Sébastien POUDA

Laisser un commentaire