Année 2021 : Inspirantes et entreprenantes, des femmes burkinabè à suivre

Année 2021 : Inspirantes et entreprenantes, des femmes burkinabè à suivre

 

2020 s’écoule. Pour cette nouvelle année 2021, qui s’annonce à grands pas, notre média a identifié 5 femmes, inspirantes et battantes, à suivre. Elles ont réussi cette année à se démarquer de par leur engagement et leur volonté à changer les choses.

 

  1. Mariam Sankara alias Mam Sank

Restauratrice dans la ville de Ouagadougou. Mam Sank est très connue sur les réseaux sociaux tels que Facebook. Considérée comme la championne des mets burkinabè, elle est engagée pour leur promotion avec son « restaurant chez Mam Sank ». Elle décroche cette année 2020, le prix du meilleur espace spécialisé lors des distinctions des meilleurs acteurs de divertissement et de la gastronomie de Ouagadougou (MADIGO).

 

  1. Cendrine Nama

En 2006, elle fut lauréate  de la première édition de ‘’Faso Academy’’. En plus de la musique, elle se lance dans d’autres domaines comme la mode, la décoration et l’hôtellerie. Elle est activiste, cheffe d’entreprise, engagée pour le droit humain et designer. Cendrine Nama créée et gère Topaze, agence conseil, spécialisée en communication, production audiovisuelle, organisation évènementielle et Case Kamité, une maison de style. « Fitness pour Kevine », une activité organisée, cette de 2020, par Cendrine Nama pour aider une jeune fille du nom de Kevine pour sa scolarisation et pour lui offrir une meilleure vie.

  1. Bertille Ouédraogo

Avec sa page Facebook « Positiv » sur les réseaux sociaux, Bertine Ouédraogo réalise des documentaires sur des femmes modèles. La plateforme vise notamment à promouvoir les actions et initiatives portées par de nombreuses femmes dans le monde, particulièrement africaines. – Elle et le Digital- est une autre de ses initiatives qu’elle a lancé en octobre dernier. Objectif: encourager et inciter les femmes à une utilisation des réseaux sociaux pour mener à bien leur commerce.

  1. Assita Derra

Mère de deux enfants et titulaire d’une licence en marketing Managment et gestion commerciale, elle lance E-pari ou Tech-tontine-plus, une tontine en ligne. Assita veut soulager les femmes burkinabè, qui n’ont pas accès aux services financiers traditionnelles (les banques). Elle veut plus tard faire de E-tontine, une plateforme de crowfunding au profit de groupement de femmes et de personnes défavorisées des services financiers.

  1. Elda Kouama

Elle incarne le leadership féminin. Elda Kouama est chargée de partenariats à Founder Institute de Ouagadougou. Egalement, elle est la fondatrice de Improv’you, une agence spécialisée dans l’appui en organisation, production de contenus événementiels, la formation et le coaching. Elle a fait la maitrise de cérémonie de plusieurs grands évènements dont le REMA 2020 (rencontres musicales africaines). A travers son agence, elle organisa régulièrement, cette année 2020, « MEET 4 BUSINESS ». Elle est une rencontre d’échanges et de partages d’expériences et réseautage pour entrepreneur. Elda Kouama anime également de nombreuses rencontres dédiées aux femmes pour partage d’expériences et motivation.

Diro Benoit Wilfried TOE

Laisser un commentaire