Billi Now Now phase II : pour réduire les dommages liés aux grossesses précoces et non désirées

La deuxième phase de la campagne Billi Now Now a été lancée le 20 février 2020 à Ouagadougou. Ce projet financé par l’ONG Américaine Planned Parenthood Global a été initié par le conseil burkinabè des organisations de Développement Communautaire BURCASO et l’association des Jeunes Leaders. L’objectif est d’entamer une campagne de sensibilisation sur la santé sexuelle et reproductive au Burkina Faso.

‘’Depuis 2011 la situation de la santé des adolescents et des jeunes burkinabè est marquée par des grossesses précoces et non désirées, des avortements provoqués clandestins, les rapports sexuels précoces et non protégés, le multi partenariat, une prévalence élevée au VIH/SIDA et IST, etc. selon l’étude démographique figurant dans le PNDS 2011-2020. ’’ Le projet Billi Now Now qui est à sa deuxième phase permettra sans doute de lutter un tant soit peu contre ces fléaux cités plus haut qui minent la société’’, espère Dr Ouédraogo Wilfried représentant du ministère de la Santé.

La place de la jeune fille et des femmes a été évoquée parmi les enjeux notamment les problèmes de grossesses non désirées et les avortements qui peuvent aboutir à des complications qui mettent leurs vies en danger.

Après s’être mis d’accord sur le fait que ces problèmes liés aux jeunes filles devraient être combattues, MONICA KERRIGAN, Directrice exécutive de Planned Parenthed Global n’a pas hésité à témoigner son engagement auprès de BURKASO pour la réussite totale de ce projet.

Les différentes sections de Billi Now Now ayant déjà été créées, elles sont désormais prêtes à mettre incessamment en route leurs programmes.

A la fin du projet, le plus grand nombre de jeunes, garçon comme filles devraient avoir acquis une meilleure maitrise des questions de santé sexuelle et reproductive.

Cheik Abdoul Kader RABO

Laisser un commentaire