Burkina : 721 740 000 FCFA pour financer le ‘’projet 1000 métiers à tisser’’

721.740.000 FCFA est le cout global du ‘’projet 1000 métiers à tisser’’. Financé par la coopération japonaise, ce projet va au profit des femmes, des jeunes filles déplacées internes et aux hôtes en situation de vulnérabilité qui accueillent chez elles les PDI. Il est lancé le mardi 26 septembre 2023 à Ouahigouya.

Burkina : 721 740 000 FCFA pour financer le ‘’projet 1000 métiers à tisser’’ 2

La coopération japonaise a financé le ‘’projet 1000 métiers à tisser’’ à la somme de 721.740.000 FCFA. Il a été initié par Nandy Somé/Diallo, la ministre de la solidarité, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille. Ce projet va au profit des femmes et jeunes filles déplacées internes issues de 10 régions du Burkina. Elles vont être formé au métier de tissage.  Aussi, les hôtes en état de vulnérabilité qui accueillent chez elles ces PDI vont également être formé.

Elles vont apprendre le tissage de pagne, la maintenance des technologies de tissage. A l’issus de cette formation, les bénéficiaires vont être doté de fonds de roulement pour leur installation.

Selon la ministre en charge de l’Action humanitaire, Nandy Somé/Diallo, le ‘’projet 1000 métiers à tisser’’ va contribuer à l’autonomisation financière et à renforcer la capacité techniques des femmes et jeunes filles PDI.

Le Sahel, le centre-nord, le nord, l’Est, la boucle du Mouhoun, le centre-Est, le plateau du central, le sud-Ouest, les Hauts -bassins et le centre sont les 10 régions qui bénéficient du ‘’projet 1000 métiers à tisser’’.

Résumé de Annick HIEN/MoussoNews

Image : 24heures.bf

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *