Burkina : ‘’ nous allons traquer les terroristes jusque dans leurs trous’’

‘’ Les FDS c’est nous, c’est vous, c’est toi, c’est moi. Nous devons tous lutté contre les attaques terroristes ’’ a rappelé Ousséni Compaoré, ministre de la Sécurité en réponses aux multiples questionnements et d’incertitudes que beaucoup de burkinabè se posent sur la situation sécuritaire. Ce rappel du ministre fait suite aux multiples attaques terroristes dont l’une des plus meurtrières a été celle de Boungou le 6 novembre dernier. Et pour venir à bout du phénomène le président au lendemain de l’attaque a proposé le recrutement de volontaire. Depuis cette annonce des agences et des individus s’adonnent déjà au recrutement de volontaires alors que cela se fera dans un cadre légal et bien encadré explique le ministre de la Sécurité. Il sera fait notamment par décret présidentiel qui inscrira un certain nombre de critères. La moralité, l’âge, la résidence, etc…feront entre autres ces critères qui seront clairement défini dans le décret.

Qui attaque le Burkina ?

Le ministre de la Sécurité a par ailleurs reconnu que l’armement des groupes terroristes n’est pas le même que celui des forces burkinabè. ‘’ Notre armée n’était pas préparée à cette guerre asymétrique. Nous sommes dans la réorganisation de notre armée pour face à la situation’’, rassure-il. Sur la question de l’identité des personnes qui attaquent le pays, le ministre se veut moins certain. ‘’ Ce sont globalement des groupes armées islamiques mais surtout des bandits et des délinquants qui nous attaquent. Je ne pourrai dresser une liste exhaustive’’ déclare-t’il.

Laisser un commentaire