Camp Vacance : Zeni Sahoudate Da/Napon forme des jeunes leaders et créatifs

Développement personnel, art oratoire, danse, dessins, peinture… sont les compétences qu’entend inclure la coach Zéni Sahoudate Da/Napon à près d’une quarantaine d’enfants. A travers un “camp créatif jeune leaders” débuté du 1er au 13 juillet 2024 à Ouagadougou.

Des enfants visiblement épanouis participent activement aux différents modules de formation initiées par le “camp créatif jeunes leaders” par PAFES. Ce vendredi 5 juillet, l’ambiance était conviviale au restaurant le Rendez-Vous, d’ou à lieu le camp qui a pour objectif d’occuper de façon utile les enfants pendant les vacances.

Pour la promotrice, Coach Zeni Sahoudate Da/Napon, de les activités organisées ont pour but de résoudre certains problèmes chez les enfants, comme les difficultés de langage et de maîtrise de la voix. « On essaie de travailler avec les enfants pour leur permettre d’acquérir de l’estime et de la confiance en soi, de pouvoir être créatif et de se sentir bien dans leur peau », explique-t-elle.

Camp Vacance : Zeni Sahoudate Da/Napon forme des jeunes leaders et créatifs 2
Zenni Sahoudate Da/Napon en séance de coaching avec les enfants

En tant que coach parentale et coach familiale, ajoute-elle, ce cadre lui permet de travailler avec les enfants en groupe afin de lever des zones d’ombre comme les blessures émotionnelles.

Outre les activités de développement personnel, les enfants créent beaucoup avec la pâte à modeler. Ils font de la peinture, dansent et découvrent certains instruments de musique. « On a aussi des jeux ludiques pour leur permettre de mieux se connaître et d’interagir les uns avec les autres, en vue de mettre le téléphone de côté », ajoute la promotrice du camp.

Camp Vacance : Zeni Sahoudate Da/Napon forme des jeunes leaders et créatifs 3
Les enfants font également de la peinture au “Camp créatifs jeunes leaders”

Le camp créatif jeunes leaders est énormément apprécié par les enfants et leurs parents.

Monsieur Sidibé a inscrit ses deux filles à ce camp de vacance: Sidibé Adia Aminatou et Sidibé Innaya. Assis dans un coin de la cour, il attend avec impatience la fin des activités du jour à laquelle ses enfants participent pour la première fois.

 « J’ai vu que dans le programme il y a l’art oratoire. Je me suis dit que dans la vie, il faut savoir parler, et il faut l’apprendre dès le plus jeune âge. Si l’enfant apprend à bien parler, il n’aura pas de difficulté dans sa vie. On constate que de nombreuses personnes dans le milieu professionnel ont beaucoup de difficultés à s’exprimer en public », explique-t-il.

Camp Vacance : Zeni Sahoudate Da/Napon forme des jeunes leaders et créatifs 4
Les enfants apprennent à prendre la parole en public

Sidibé de noter que le volet développement personnel du programme l’a également séduit : « Je ne connais pas le contenu, mais quoi qu’il en soit, ce sera un plus pour les enfants », souligne-t-il.

Kouma Cheick Matis et Kouma Iman Kenza, deux autres participants courent se jeter dans les bras de leur mère qui les attendait déjà. Ils affirment aimer ce qu’ils font au camp. « Je fais de l’art oratoire. Je joue, je fais de la peinture et du développement personnel, et j’adore ça », a déclaré Matis.

Lire aussi: Photographie: Harouna Marané initie les enfants autistes et atteint d’efficience intellectuelle – Mousso News

Quant à sa sœur Kenza, elle espère participer à d’autres éditions de ce type : « J’apprends à parler en public et à ne pas avoir peur des autres quand je parle. J’aime énormément ce que j’apprends et j’espère participer encore aux autres éditions », s’exprime-t-elle toute enthousiaste.

Camp Vacance : Zeni Sahoudate Da/Napon forme des jeunes leaders et créatifs 5
Esther Kouma avec ses enfants à droite et la fille d’une amie à gauche

Esther Kouma/Minougou est aussi toute heureuse de la participation de ses enfants à ce camp. « D’habitude, les enfants voyageaient. En attendant que j’ai mon congé pour voyager avec eux, je les ai inscrits ici. Mais je sens qu’il y a de l’enthousiasme et beaucoup d’amélioration au niveau de l’expression, et ils ne s’ennuient plus », indique-t-elle.

Les enfants de maman Djénèba Zouré, quant à eux, participent pour la deuxième fois au camp créatif jeunes leaders. « J’ai remarqué un grand changement chez mes enfants. La petite respecte mieux les gens. Elle arrive à mieux se contenir. Quant au garçon, qui était timide, il commence à s’affirmer », reconnait-elle.

Camp Vacance : Zeni Sahoudate Da/Napon forme des jeunes leaders et créatifs 6
Djénèba Zouré avec ses enfant à gauche et les enfants de ses amies à droite

Tatiana Kanzié témoigne que le camp apporte tellement à ses nièces que sa sœur pense les inscrire si une autre session est organisée. A en croire la coach, des parents réclament l’organisation d’une autre session tant les modules dispensées sont utiles à l’éveil des enfants. « Mais je n’avais promis qu’une seule édition », dit-elle.

Camp Vacance : Zeni Sahoudate Da/Napon forme des jeunes leaders et créatifs 7
Tatiana Kanzié est venue chercher ses nièces à la sortie

Le camp créatif jeunes leaders a débuté le 1er juillet 2024 à Ouagadougou et se poursuit jusqu’au 13 juillet 2024. Il accueille 36 enfants qui occupent leurs vacances avec des activités épanouissantes.

Asmine Zerbo (Stagiaire) MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *