Cinéma : Aissata Ouarma reçoit un visa ‘’ passeport talent’’

La réalisatrice de ‘’ Je danse donc je suis’’ Aissata Ouarma a reçu lundi 3 septembre un visa « passeport talent » qui lui permettra de poursuivre le projet d’écriture de son prochain film.

C’est Bernard Nédélec, consul de France à Ouagadougou qui a remis le « passeport talent » à la jeune et talentueuse réalisatrice Aissata Ouarma. Avec ce passeport, la réalisatrice poursuivra sa formation continue avec le soutien de structure et d’artiste audiovisuel français. ‘’ Elle continue ainsi un cursus ponctué entre autres d’une formation à l’université d’été de la prestigieuse école nationale supérieure de l’image et du son à Paris, la « FEMIS ».’’ lit-on sur le site de l’ambassade de France au Burkina.

Connue notamment pour son film « je danse donc je suis » (prix du meilleur film documentaire des écoles africaines de cinéma au FESPACO en 2015), « les silences de Lydie » (sélectionné au FESPACO 2017) et sa participation à de nombreux festivals en Afrique et en Europe, Aissata Ouarma profitera des facilités offertes par ce visa « passeport talent ».

B.

Laisser un commentaire