Elections2020 : la seule candidate, Yéli Monique Kam, investie

Yéli Monique Kam est investie. L’une des premières femmes a déclarer sa candidature pour la présidentielle de novembre 2020 se présente sous la bannière du Mouvement pour la Renaissance du Burkina ( MRB). Devant des militants, ce mardi 18 août, elle a promis de renforcer l’éducation, seule clé de développement durable du Burkina. 

L’une des seules candidates aux élections présidentielle de 2020 du Burkina Faso est investie. L’éducation occupe une place significative dans le programme de cette candidate. « L’éducation est un facteur de développement. Toutes les crises que le Burkina Faso connait aujourd’hui à savoir la crise sécuritaire, les freins au développement au Burkina Faso, trouvent leur origine dans la mauvaise éducation ou l’absence d’éducation » affirme Monique Kam.

La candidate à la course de la présidentielle estime que le Burkina  doit remonter  la qualité intellectuelle et la morale des éducateurs, leurs motivations afin d’en finir avec les grèves répétitives dans notre secteur éducatif, et ainsi, garantir la rigueur pédagogique, la discipline collective, le succès et la réussite pour l’ensemble des couches sociales.

Elle rassure ainsi que  l’audace, les sacrifices requises et le combat du Mouvement pour la Renaissance du Burkina (MRB) est le combat de tous les burkinabè. Monique Kam dit avoir l’ambition de conduire également la jeunesse vers la voie du développement. « Ensemble, nous allons apprendre à nos apprenants à travailler plus dur, à valoriser l’effort et l’excellence, à respecter le bien public, à aimer leurs pays, et à construire leur réussite, à pratiquer de manière effective l’honnêteté et, à acquérir le sens moral, en relation avec une bonne éducation familiale » rassure la candidate aux élections de 2020.

Diro Benoit Wilfried TOE

Laisser un commentaire