4 thoughts on “Jeunes filles et vulnérabilité numérique : une interpellation de Nestorine Sangaré au BEPC 2022

  1. J’aimerai voir son appréciation personnel sur la pertinence de la source dans un travail qui se veut scientifique à partir de son rang d’universitaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.