Kongoussi:  » Nous devrions éviter de faire de la mort de nos parents et compatriotes un fonds de commerce »

Le maire de Ouagadougou Armand Roland Béouindé  et une délégation de l’AMBF ont apporté leur soutien, samedi 5 octobre aux déplacés de plusieurs villages de la province du Bam réfugiés à Kongoussi. 
 
 »La province du BAM, a été frappée par les démons du terrorisme qui ont endeuillé l’ensemble des fils et des filles du Burkina. Les populations de plusieurs localités tel que Djibo, Zimtenga, Nasseré, Bourzenga,Rollo et autres ont trouvé refuge ici » rappelle le maire avant d’ajouter que  » Nous sommes venus ici, pour pleurer nos morts et pour recommander leurs âmes au Seigneur des mondes. Nous sommes là pour exprimer notre solidarité avec les blessés et avec tout le peuple du Bam et du sahel ».
Parce que preciste-t-il:  »  je ne suis pas ici pour solliciter vos suffrages pour l’Election de 2020 à l’exemple du Président du CDP qui selon lui, vous a apporté du riz, des boules de savons, de l’huile et des nattes pour survive en attendant qu’il prenne le pouvoir »
 
Armand Beouindé a indique les maires de toutes les communes du Burkina sont solidaires avec les déplacés et avec leurs hôtes qui les ont accueillit avec tant de bonté, de solidarité et de fraternité.
 
 »L’heure est au deuil, à la compassion et à la douleur qui étreint nos cœurs meurtris. L’heure est a la résistance populaire face cette guerre injuste qui nous est imposé. Je crois que nous devrions tous éviter de faire, de la mort de nos parents et compatriotes, un fond de commerce politique’‘ dit-il.
 
Et comme à chaque coup qui nous est porté, le maire de Ouagadougou estime que  » nous devons refuser de plier l’échine et de mettre le genou à terre devant les meurtriers et les ennemis de l’Éternel Dieu »
 
Aux familles de toutes les victimes tombées sous les balles assassines du terrorisme, il a  présente les condoléances de l’ensemble des maires du Burkina regroupés au sein de l’AMBF, soulagement et prompt rétablissement aux blessés.

Laisser un commentaire