Le bazin ou la traditionnelle tenu pour la Tabaski ou choix personnel ?

Le bazin est très prisé pour la célébration de la fête de Tabaski. Si pour certains, c’est un choix parmi tant d’autres tissus, d’autres par contre le trouvent attrayant et facilement modelable.

Le bazin ou la traditionnelle tenu pour la Tabaski ou choix personnel ? 2
Samira Kouanda, vendeuse de bazins

Samira Kouanda est vendeuse de bazin depuis 2017. Pour elle, les musulmans préfèrent les bazins car on peut coudre des modèles décents pour la prière alors que la plupart des habits prêt à porter sur le marché sont assez sexy.

Cependant, après les prières, on trouve toujours certaines personnes en bazin. Samira explique qu’actuellement cela est devenu une culture. « Tout le monde porte le bazin pour la Tabaski. Avant c’était au Mali mais actuellement je peux dire que la consommation du bazin est plus chez les Burkinabè que chez les maliens »,

D’autres raisons de la préférence du bazin est sa qualité pérenne et sa longévité. « On peut faire plus de 3 ans avec le bazin, tout dépend de l’entretien puisque c’est de le porter, enlever, repasser puis déposer », dit-elle.

Samira vend plusieurs types de bazin dont Veba salsa, Veba gold, Veba Saphir et Wende panga tous confectionné en coton qui dit-elle « sont accessibles à tous. Il y a des mètres qui coûte pas très chère comme les mètres de 5000 FCFA »,

Le bazin ou la traditionnelle tenu pour la Tabaski ou choix personnel ? 3
Ousséni Bonkoungou, commercant de divers tissus

Ousséni Bonkoungou est quant à lui commerçant dans la zone A du marché de Rood-Wooko. Il est vendeur de plusieurs types de tissus parmi lesquels on compte le Bazin. A l’entendre, les gens préfèrent le Bazin car il n’est pas difficile à coudre et est moins cher.

« En effet, il y a des bazins à bas prix comme les « Nazaba Moussa » dont le mètre coute 1000 FCFA, et d’autre types qui peuvent couter 50 000 FCFA à 100 000 FCFA », a-t-il indiqué.

D’ailleurs, il loue l’affluence de la clientèle cette année 2024. « Depuis la prière de 13h, c’est maintenant que j’ai pu m’asseoir parce qu’il y’avait de nombreux clients », commente Ousséni Bonkoungou qui informe qu’« Il y a des femmes qui viennent acheter en grande quantité pour leur 4, 5, 6 enfants pour la Tabaski ».

De son côté AK (nom d’emprunt) affirme que les Bazin sont préférés pour la célébration des fêtes comme la Tabaski parce qu’il est plus attirant que les autres tissus.

Les clientes pour leur part sont unanimes, elles achètent les bazins parce qu’elles ont « envie de coudre du bazin. Il n’y a pas d’autres explications », déclare Yasmina Ouédraogo, une des clientes de AK.

A quelques heures de la ”fêtes du mouton”, de fidèles musulmans s’activent dans des boutiques de bazin et de chaussures qui ne se désemplissent pas.

Asmine Zerbo (Stagiaire) MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *