Mali : le NTD exige la mise en place d’un gouvernement de transition

Le 22 aout dernier, le Nouveau temps pour la Démocratie (NTD) a procédé à l’investiture de son candidat pour la présidentielle. Il s’est par ailleurs prononcé sur la situation au Mali en recommandant la mise en place d’un gouvernement de transition.  

C’est une investiture qui a rassemblé des militants venus des tous les recoins encore habités du Burkina, d’autorités politiques, religieuses et coutumières que s’est tenue le 22 aout à Ouagadougou. Après avoir procédé a l’investiture Rock Marc Christian KABORE comme leur candidat a la présidentielle de novembre 2020, le président Vincent DABILGOU a évoqué dans son discours la situation en cours au mali actuellement en ces termes :  « Comme hier au Burkina Faso, en 2014, nous assistons aujourd’hui au printemps des peuples dans l’exercice de leur pouvoir, c’est pourquoi le NTD veut exprimer sa solidarité a l’endroit du Mali, le peuple qui a courageusement porté en son temps Modibo Keita le héro de l’indépendance du Mali » . Par ces propos le président du NTD a clairement marqué sa position vis-à-vis du putsch au mali, avant d’exprimer son souhait pour une régularisation rapide de la situation.  « (…) Nous voulons entrer en solidarité avec le peuple du mali. C’est pour cela que sur cette décision, le NTD exige, sans protocole, l’installation rapide d’une transition politique pour permettre au peuple malien  d’exercer enfin sa souveraineté et de faire en sorte que son destin, ce soit le peuple malien qui le dirige, qui le façonne (…) », a-t-il conclu.

RABO Cheik Abdoul Kader

Laisser un commentaire