Ouagadougou : De nouvelles règlementations des espaces publicitaires

Le maire de la ville de Ouagadougou Arman Bédouine a présenté, ce mardi 14 janvier, les résultats de l’étude sur la réforme de la gestion des espaces publicitaires de la capitale.

La mairie de Ouagadougou a tenue une conférence de presse, le mardi 14 janvier 2020, afin de permettre aux journalistes et aux régis publicitaire de prendre connaissance des résultats de l’étude sur les espaces publicitaire à Ouagadougou. L’étude a révélé 421 supports publicitaires identifiés comme appartenant à des régies publicitaires et annonceurs sur les 5 457 recensés. Aussi sur les 960 supports déclarés dans les services de la mairie, seulement 400 sont fonctionnels sur le terrain. L’étude révèle une grande disparité concernant les tarifications des différents types de support publicitaires et l’anarchie régnant dans le secteur d’activité.

Sur la base de ces données, des mesures ont été prises par le maire de Ouagadougou, Armand Bédouindé, afin de remédier à cette situation. L’objectif est d’assainir les espaces publicitaires et les règlementer pour en faire un véritable outil d’embellissement et d’esthétique. Une délibération portant sur la nouvelle grille tarifaire prenant en compte tous les anciens types annonceurs et les nouveaux est en attente d’adoption. « Cette étude a été faite pour requalifier les panneaux afin qu’ils puissent participer à l’embellissement de la ville. Egalement, augmenter nos recettes non fiscales. Ce qui permettra à la ville de Ouagadougou de faire des investissements sociaux au profit des populations » a expliqué le maire.

Cheik Abdoul Kader RABO / Stagiaire.

Laisser un commentaire