PACT DIGITAL : Les députés à l’unanimité votent pour sa mise en œuvre

Aminata Zerbo/Sabané, ministre en charge de la Transition digitale a pris part à la séance plénière d’examen du projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de crédit entre le Burkina Faso et l’Association de la Transformation internationale de développement. Cette rencontre a eu lieu le mardi 11 juin 2024 à l’Assemblée législative de Transition. Elle a eu pour objectif, le financement du projet d’Accélération de la Transformation digitale du Burkina Faso (PACT DIGITAL).

Le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de crédit entre le Burkina Faso et l’Association internationale de développement (IDA) pour le financement du Projet d’Accélération de la Transformation digitale du Burkina Faso (PACT DIGITAL), a été adopté à l’unanimité par 69 députés présents.

 Les députés ont pris connaissance des différents aspects du PACT DIGITAL. Il s’agit notamment des objectifs et des bénéficiaires du projet, de la description technique, du coût et des caractéristiques du financement.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/snc-2023-la-region-des-hauts-bassins-a-desormais-son-portail-culturel/

PACT DIGITAL : Les députés à l’unanimité votent pour sa mise en œuvre 2

Afin de mieux comprendre ledit projet, des questions d’éclaircissement ont été posé à la première responsable du département en charge du numérique.

La ministre dans les échanges a rassuré les membres de l’ALT que toutes les dispositions ont été prises pour une bonne mise en œuvre du PACT DIGITAL au profit des populations burkinabè.

Selon Aminata Zerbo/Sabané, ce projet est un pacte qui vient d’être scellé pour aller résolument vers la transition digitale du Burkina Faso.

 Pour de meilleurs résultats, une Unité de gestion va être mise en place ainsi que la mise en œuvre d’activités. « Nous allons aller avec la mise en vigueur du projet en commençant par la mise en place de l’Unité de gestion. Nous avons déjà commencé la mise en œuvre de certaines activités dans le cadre de la préparation du projet. Nous voulons aller vite et bien puisque nous avons 5 ans pour mettre de nombreuses activités structurantes au niveau des infrastructures, des services et du capital humain. Nous allons prendre toutes nos dispositions pour nous assurer de l’atteinte des objectifs du projet », a précisé la ministre en charge de la Transition digitale.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/nos-hommes-sont-des-heros-mamata-tiendrebeogo-ancienne-depute/

PACT DIGITAL : Les députés à l’unanimité votent pour sa mise en œuvre 3

Le projet comprend 5 composantes à savoir, l’extension de la connectivité numérique pour l’inclusion numérique, l’accélération de la transformation numérique des services publics, le développement des compétences, de l’innovation et de l’expertise numériques, la coordination et gestion du projet et la composante d’intervention d’urgence.

Le coût de réalisation du PACT DIGITAL est estimé à 92 milliards 752 millions 319 mille 800 FCFA (92 752 319 800 F CFA) et va s’exécuter de 2024 à 2028 soit 5 ans de mise en œuvre.

Le Gouvernement du Burkina Faso, avec le soutien de la Banque mondiale, a entrepris la mise en place du PACT DIGITAL pour permettre au numérique d’apporter, de manière efficiente, des réponses aux préoccupations de plus en plus pressantes des populations et d’améliorer la disponibilité, l’accessibilité et l’appropriation des services numériques au Burkina Faso.

Mireille Sandrine Bado/MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *