Burkina : l’union nationale des parents d’élèves propose la reprise des classes le 21 novembre

L’union nationale des parents d’élèves propose une session de rattrapage de l’année scolaire écoulée et une période d’évaluation pour une mise à niveau des élèves.  Ces rattrapages pourront être s’effectuées à partir du 21 novembre 2020 au 15 Juillet 2021. L’union a fait son bilan de l’année 2019/2020 le 22 août à Ouagadougou.

 

Dans sa mission  d’information et de sensibilisation œuvrant aux côtés des enseignants, apprenants et des pouvoirs publics, l’UNAPES-B a déploré les troubles et perturbations subit par le système éducatif au cours de cette année. Par ailleurs, elle a salué la bravoure du gouvernement et de ses partenaires pour avoir permis la prise en charge des élèves déplacés et l’organisation d’examens de fin d’année.

Dans le bilan fait par l’union, il ressort que les résultats de l’année scolaire écoulée sont assez satisfaisants, malgré le contexte sécuritaire et sanitaire difficile. ‘’ Les concours et examens scolaires de cette année se sont bien déroulés dans l’ensemble et ont même enregistré des résultats meilleurs à ceux de la session précédente, en dépit du contexte sécuritaire, sanitaire et social ’’ affirme Hector Ardent Ouédraogo, président en exercice de l’UNAPES-B. Sur le plan national, 66,06% de réussite au CEP, 36,47% au BEPC, 63,37% pour les examens de l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP), et 39,35% pour le baccalauréat. En résumé, pour 121 586 élèves ayant passé l’examen du BAC sur toute l’étendue du territoire,  47 840 ont été admis, soit un taux de réussite de 39,35% pour cette année par rapport à 36,83% pour l’année 2019. Face à l’apparition de la Covid-19, le gouvernement a pris un certains nombre de décisions en vue de sauver l’année scolaire à savoir la fermeture des classes intermédiaires depuis sept mois, le passage en classe supérieure avec une seule moyenne au post primaire et le passage automatique en classe supérieur quelque soit la moyenne pour le primaire. Pour L’UNAPES-B, ces décisions  peuvent avoir des répercussions sur la qualité de l’enseignement et le niveau des élèves.

Ainsi pour remédier à cette situation, elle propose une session de rattrapage de l’année scolaire 2019/2020 qui se tiendra du 1er octobre au 15 Novembre 2020, une période d’évaluation de la mise à niveau du 16 au 20 novembre 2020, le début de l’année scolaire 2020/2021 à partir du 21 novembre 2020, jusqu’au 15 Juillet 2021.  Elle a demandé la formalisation officielle par prise d’arrêté ou de circulaire par le MENAPLN, pour l’adoption du calendrier ci-dessus, tout en souhaitant qu’un dialogue réel et consensuel se fasse entre le gouvernement et les syndicats pour permettre la tenue d’une année scolaire apaisée.

RABO Cheik Abdoul Kader

Laisser un commentaire