Santé : des étudiants de l’Université Saint Thomas D’Aquin mobilisés pour sauver des vies

Donner de son sang, sensibiliser pour sauver des vies, tels sont les chevaux de bataille du comité SCORA de l’association des étudiants en médecine de l’université Saint Thomas D’Aquin (USTA). Pour ainsi témoigner leur solidarité aux personnes nécessiteuses, une collecte a été organisée ce lundi 12 juin 2023 à Ouagadougou. Plus d’une centaine de poches sont attendues à l’issue de cette journée.

Santé : des étudiants de l’Université Saint Thomas D’Aquin mobilisés pour sauver des vies 2

La demande de sang est une réalité dans les hôpitaux au Burkina. Plusieurs personnes perdent la vie à cause de son indisponibilité. Pour combler un tant soit peu ce manque et témoigner leur solidarité aux personnes nécessiteuses, les étudiants de l’USTA se sont mobilisés pour cette noble cause.

Soumeiya Gbadamassi, étudiante en Master 1 de médecine et initiatrice de la collecte indique avoir été touchée par les différentes demandes de sang qui restent souvent sans suite.

« On a initié cette activité car lors des stages dans les hôpitaux nous pouvons voir beaucoup de personnes faire des demandes de sang sans suite favorable. Nous avons donc été touché et nous avons voulu contribuer à notre façon pour sauver les vies », explique la jeune fille.

Elle précise qu’un objectif de 100 poches devrait être atteint à la fin de la collecte pour permettre à un plus grand nombre de personnes d’en bénéficier.

Les membres du centre national de transfusion sanguine se réjouissent

Kellé Salfo, agent du centre régional de transfusion sanguine Ouaga se réjouit de la tenue de cette activité qui s’inscrit dans leur programme. Le centre national qui est de plus en plus sollicité peine à satisfaire les demandes. « Voir des étudiants organiser de telles activités sont à encourager et à féliciter », dit-il.

Santé : des étudiants de l’Université Saint Thomas D’Aquin mobilisés pour sauver des vies 3

Étant dans la période de la journée mondiale de don de sang, cette activité est l’occasion parfaite pour collecter plus de poches afin de sauver le maximum de vies en danger.

Des étudiants satisfaits

Les étudiants et les riverains sont venus nombreux donner un peu du « liquide rouge ». Pour Micheline Dondanssé, prendre part à cette activité est d’une grande importance. Ayant une sœur très maladive dont le cas nécessite des transfusions sanguine, l’étudiante se sent obligée de faire le geste pour toutes ces personnes dans le besoin. « J’ai une sœur maladive à qui on donne fréquemment du sang. Quand je vois la mobilisation lors de nos demandes, je ne peux que donner aussi de mon sang pour sauver d’autres vies », explique Micheline en remerciant les initiateurs pour l’opportunité donnée aux étudiants de l’USTA.

Santé : des étudiants de l’Université Saint Thomas D’Aquin mobilisés pour sauver des vies 4

Sanou Viviane, étudiante qui participe pour la première fois à une collecte de don de sang, est satisfaite de l’organisation de l’activité et est ravie d’avoir dompté sa peur. « J’avais peur de faire le don mais l’équipe a su me mettre en confiance et tout s’est bien passé. Je suis contente de savoir que j’ai posé un acte qui pourra sauver des vies », laisse-t-elle entendre.

Mireille Sandrine Bado/MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *