‘’Voix et Leadership des Femmes’’ : Le projet s’achève sur une note de satisfaction

1 830 369 092 FCFA est le coût global du projet ‘’Voix et Leadership des Femmes ‘’. Financé et porté par l’ONG Oxfam en partenariat avec Affaires Mondiales Canada, les initiateurs ont organisé un atelier national de clôture. Il a eu lieu le jeudi 20 juin 2024 à Ouagadougou.

Présenter les principaux résultats obtenus, partager les expériences, les leçons apprises, échanger sur les conclusions et les résultats du projet ‘’Voix et Leadership des Femmes’’(VLF), tels sont les objectifs poursuivis par Oxfam et ses partenaires à travers cet atelier national de clôture.

Après cinq ans de mise en œuvre, les résultats au terme de cette initiative sont très satisfaisants. Durant cette période, les capacités de 72 organisations de Défense des Droits des femmes ont été renforcées dont 15 pendant 36 mois, 10 pendant 18 mois et 47 de façon ponctuelle avec des initiatives en lien avec la promotion des droits des femmes.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/voix-et-leadership-des-femmes-un-fond-de-2-milliards-de-fcfa-pour-lautonomisation-et-la-promotion-des-droits-de-lautre-moitie-du-ciel/

‘’Voix et Leadership des Femmes’’ : Le projet s’achève sur une note de satisfaction 2
Omer Kaboré, Directeur pays de Oxfam

Ces initiatives développées par les organisations bénéficiaires, ont permis de créer des espaces sûrs et inclusifs où les voix des femmes ont été écoutées, respectées et amplifiées.

Ainsi, toutes les actions ont permis de toucher directement 182 488 personnes dont 79% de femmes et 39% de jeunes et indirectement 631 889 personnes.

Selon Omer Kaboré, directeur pays de Oxfam Burkina, les résultats engrangés par ce projet sont très satisfaisants. « Nous pensons qu’en termes de promotion de leadership des femmes, les résultats sont satisfaisants car au-delà de l’aspect quantitatif, il y a l’aspect qualitatif lié à la qualité du travail qui a été mené. Il y a la capacité des organisations à assumer leur leadership et aux renforcements de capacités dont elles ont pu bénéficier notamment celui de l’autonomisation financière », explique-t-il.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/voix-et-leadership-des-femmes-un-projet-de-promotion-des-droits-de-lautre-moitie-du-ciel-au-burkina/

‘’Voix et Leadership des Femmes’’ : Le projet s’achève sur une note de satisfaction 3
Joanie Portelance-Galanneau, point focal des dossiers d’égalité et de santé à l’ambassade du Canada

Le projet VLF a toutefois été confronté à des difficultés à en croire le Directeur pays de Oxfam. « Le projet a fait face au Covid 19 et au changement de contexte que connait le pays qui a entraîné des déplacés. Alors on a dû tenir compte de tout cela pour faire des adaptations pour tenir compte de ces réalités qui n’étaient pas prévus au départ », précise-t-il.

Pour Joanie Portelance-Galanneau, point focal des dossiers d’égalité et de santé à l’ambassade du Canada, ce projet était très important. L’objectif était d’apporter un appui au travail des organisations locales de Défense des Droits des femmes à la création de cette initiative. « Pour nous, il était question de les appuyer dans le développement, dans le renforcement de leur capacité organisationnelle. Cela était essentiel afin qu’elles puissent terminer leur mandat et programmes un peu partout au Burkina Faso », déclare-t-elle.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/voix-et-leadership-des-femmes-des-groupes-de-co-developpement-sont-mis-en-place-pour-plus-dimpacts/

‘’Voix et Leadership des Femmes’’ : Le projet s’achève sur une note de satisfaction 4
Valérie Thérèse Sanou, conseiller technique au Ministère en charge de la femme

Quant à Valérie Thérèse Sanou, Conseiller technique au Ministère en charge de la Femme, le projet ‘’Voix et Leadership des Femmes’’ contribue à la mise en œuvre de la stratégie nationale genre qui est le document de référence au Burkina en matière de promotion de l’égalité entre les sexes. « Le pays est confronté depuis un certain nombre d’années à la crise sécuritaire alors les besoins sont nombreux et il faille poser des actions pour les accompagner. Ce projet a donc contribué à satisfaire pas mal de bénéficiaires sur le terrain en termes d’accompagnement pour leur autonomisation et de jouissance de leurs droits », indique-t-elle.

En rappel, le projet ‘’Voix et Leadership des Femmes’’ a été mise en œuvre en 2019 au Burkina et vise le renforcement de capacités des organisations de Défense des Droits des femmes en vue de la jouissance des droits humains pour les femmes et les filles ainsi que le progrès de l’égalité entre les sexes au Burkina.

Mireille Sandrine Bado/MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *