3 choses à faire lorsque vous soupçonnez qu’il vous trompe

Vous soupçonnez qu’il vous trompe ? La première chose qui vous vient à l’esprit, c’est de le prendre en flagrant délit, le confondre, puis chercher la « voleuse » pour lui faire sa fête. Mais cette tactique marche lorsque vous avez par exemple décidé d’en finir avec votre couple. Or, ce n’est pas du tout ce résultat que nous cherchons, n’est-ce pas, mes copines ? Donc, trouvons la solution qui nous arrange ! Et celle-ci consiste à comprendre pourquoi il va voir ailleurs. C’est parce qu’il y a un manque. Et ce manque ne peut qu’être généralement localisé que dans deux endroits les plus « stratégiques » de ces messieurs : leur appétit et leur libido ! Trois petites astuces.

1 – Changez votre garde-robe

Oh oui ! Les hommes adorent la nouveauté ! Changez votre garde-robe. Quelques petites touches sexy (mais pas vulgaires) par ci, des coups de crayon de maquillage par-là (pas trop) et le tour est joué. Monsieur aura l’impression qu’il a rencontré une nouvelle femme et va s’empresser d’être à ses petits soins pour éviter qu’on ne la lui pique !

2 – Soyez plus entreprenante

Eh oui, madame ! Si un homme fourre le nez dans d’autres jupes, c’est que généralement celle qui est à la maison n’est peut-être pas à la hauteur. Alors, mesdames, veuillez retrousser les … manches et mettez-vous au boulot !

Si c’est lui qui a l’habitude de venir « vous chercher », changez la donne. Allez le chercher au moment où il s’attend le moins : en pleine nuit pendant qu’il dort, lorsqu’il est prêt à aller au travail, etc. Faites fonctionner votre imagination, mes copines !

3 – Soignez votre cuisine

Enfin, leur appétit ! Un homme qui mange bien à la maison pense rarement à ressortir. Concoctez-lui donc une bonne cuisine. Faites les plats qu’il aime manger. Variez les menus. Prenez plaisir de temps en temps à ajouter quelques plats aux vertus aphrodisiaques, histoire d’assurer une digestion plus langoureuse…

Vous ne pouvez pas ? Eh ben, ne venez donc plus vous plaindre s’il s’avère qu’il y a réellement une autre et qu’elle prend le dessus. Elle, elle a pu !

La Consolatrice

Laisser un commentaire