Action de solidarité : 58 308 900 Franc CFA pour venir en aide aux personnes déplacées et aux personnes vulnérables

La ministre en charge de l’assistance humanitaire a reçu une série de dons ce vendredi 13 mars 2020. Des dons qui viennent en appui aux efforts du gouvernement burkinabè en matière de prise en charge des populations déplacées.

Vivres, savons, nattes, vêtements, sucre, huile, sont entre autres les dons en natures offert par ces personnes de bonnes volontés, estimé à environ 28 380 900 Franc CFA. A cela s’ajoute un chèque de 30 000 000 franc CFA. L’initiative est des représentants de la chefferie coutumière, d’institutions et de structures de femmes d’institutions. Les étudiants d’universités publiques ont également fait parler leurs cœurs en présence du commissaire de l’UEMOA. « Ces actes terroristes ont d’énormes conséquences sur le plan économique mais également sur le plan politique, humanitaire, social et même culture », a affirmé Essowé Barcola, commissaire des services administratifs et financier de l’UEMOA. Il a réitérer la solidarité de la commission à l’endroit du gouvernement, à l’endroit du peuple burkinabè et surtout manifester leur solidarité à l’endroit des populations déplacées. L’amical des femmes de l’UEMOA ainsi que celle du PNUD ont aussi participé à cet élan de solidarité. Elles ont respectivement offert 10 000 000(nature et espèce) et 1 200 000 en espèce.

L’appel du Mogho Naaba entendu

‘’c’est suite à un appel lancé par le Mogho Naaba Baongho, invitant toutes les confessions religieuses à une séance de prière le 11 janvier 2020 qu’ils ont récolter la somme de 1 108 900 Franc CFA (don en nature). Somme qui les a permis de payer des vivres pour offrir aux personnes déplacées’’ explique Wemba Ligdi, chef de Wemtenga,

La société Brakina a remis des vivres d’une valeur de 11 000 000 Franc CFA. Avec ce deuxième geste, la société vient compléter sa contribution à une hauteur de 100 000 000 Franc CFA. Quant aux étudiants des universités publiques du Burkina, leur contribution s’élève à 5 000 000 Franc CFA (don en nature).

« Le ministère en charge de l’assistance humanitaire est satisfait parce que nous voyons que l’appel de solidarité du Président du Faso a été suivi et continue d’être suivi. C’est seulement cette solidarité agissante qui pourra nous aider à sortir de ce défi que nous avons », a déclaré Laurence Ilboudo/Marshal. Elle a réitéré ses remerciements à l’endroit des donateurs. « . Ils pourraient à n’importe quel moment de l’année nous demander de justificatifs de la répartition ou de l’utilisation de ces fonds » précise Marie Laurence.

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Laisser un commentaire