Arbinda: les orphelins des 31 femmes tuées ramenés à Ouagadougou

Les orphelins des 31 femmes tuées à Arbinda le 24 décembre 2019 et âgés de 2 à 59 semaines ont été ramenés le 31 décembre dernier à Ouagadougou par une mission conduite par la ministre en charge de l’Action sociale, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal.

«Sur instruction de Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et dans le but de matérialiser la solidarité nationale à l’endroit des personnes victimes des attaques terroristes demandée par Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, le Gouvernement à travers le Ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire avec l’appui des Forces de Défense et de Sécurité a initié des mesures de prise en charge des enfants orphelins des femmes lâchement assassinées lors des attaques terroristes perpétrées à Arbinda le 24 décembre 2019.

Le Gouvernement réaffirme sa ferme volonté de soulager les souffrances des personnes durement affectées par ces attaques terroristes et appelle au sens élevé de responsabilité de chaque burkinabè pour la victoire contre le terrorisme, la consolidation de la démocratie et de notre vivre-ensemble.

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement

Laisser un commentaire