Bobo-Dioulasso: le maire explique sa gestion

L’Association des Blogueurs du Burkina a organisé un Grin-Blogueurs, le samedi 16 novembre 2019, à Bobo-Dioulasso, avec Bourahima Sanou, maire de la ville. L’opportunité lui a été donné de rendre compte de sa gestion du conseil municipal. Le public a également exposé des préoccupations.

C’était en direct sur les réseaux sociaux et face à un public, dans une atmosphère tendue, que le maire de la ville de Sya, Bourahima Sanou s’est donné à un exercice de redevabilité. Tenu le samedi 16 novembre 2019, sous le thème : « An 3 de gestion du conseil municipal de Bobo : Bilan, défis et perspectives », le Grin-Blogueurs a été organisé par l’Association des Blogueurs du Burkina Faso (ABB), dans le cadre du présimètrebf.

Le maire était alors face à un public qui avait besoin d’en savoir sur sa gestion depuis sa prise de pouvoir. D’entrée de jeu, il a fais le bilan des réalisations. Concernant ce point, Boureima Sanou a affirmé que des changements se sont opérés dans différents domaines tels que l’éducation, la culture, l’économie. Par exemple, le fond d’appui à la jeunesse a été mise en place pour des financements, des actions ont été mises en place pour la préservation du marigot Houet et des subventions octroyées à des organisations culturelles. Le maire de la ville a confié la mise en place du plan communal de développement, tiré du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

Après la présentation des actions réalisées, le public présent et les internautes se sont empressés de faire part de leurs préoccupations au maire. Ils ont alors demandé des explications au maire sur certains points, qui entravent le développement de la ville. Il s’agit notamment du mauvais stationnement des camions, des cassis et les questions liées à l’assainissement, la voirie et autres aspects.

Bourahima Sanou a alors donné des explications pour mettre fin aux préoccupations de la population. Pour ce qui est des cassis, il a souligné des actions sont en cours pour éliminer certains. « Vous avez remarqué que quelque cassis à la sortie de la ville de Bobo-Dioulasso sur la RN+1 sont éliminés » a-t-il dit. Mais selon lui, il faut laisser d’autres pour éviter des accidents. A la question du mauvais stationnement des camions, il a fait savoir qu’il est prévu la construction d’un espace de stationnement pour ces gros engins. Des actions sont en cours pour la résolution des questions de voirie, d’assainissement et autres, a-t-il indiqué.

Diro Benoit Wilfried TOE

(Stagiaire)

Laisser un commentaire