Burkina : 5 milliards de F CFA pour la réalisation du parc d’attraction

5 milliards de FCFA ont été mobilisés pour la réalisation d’un parc d’attraction et de divertissement à Ouagadougou. La cérémonie de la pose de la première a eu lieu le 20 juillet 2023.

Burkina : 5 milliards de F CFA pour la réalisation du parc d’attraction 2

La construction d’un parc d’attraction au sein du musée national a pour objectif d’accroître l’offre touristique de la ville de Ouagadougou. Ce projet consiste à réaliser un ensemble touristique composé d’un parc d’attraction moderne couvert sur 4 500 m2 avec une capacité de 350 places, un restaurant moyen standing, une piscine, un parc aquatique dénommé « aqua-Musée » et un « village » d’une capacité de plus de 600 places assises.

5 milliards de FCFA pour la réalisation

D’un coût de 5 milliards de FCFA, ce projet à terme se veut un cadre de valorisation du tourisme mais aussi de la culture burkinabè.

Selon le ministre en charge de la Communication, ce budget va permettre de réaliser la politique développement du tourisme interne et à la promotion des espaces de loisirs et des sites d’attraction que prône le gouvernement du Burkina Faso.

A en croire le ministre d’Etat Kassoum Coulibaly, représentant le premier ministre, cet joyau touristique est la bienvenue dans ces moments d’insécurité et permettra au peuple burkinabè d’avoir une aire de distraction digne de ce nom « Au nom du gouvernement burkinabè je salue l’engagement patriotique du promoteur du projet à réaliser cette entreprise moderne au bénéfice des populations, dont l’idée s’inscrit en droite ligne avec le gouvernement  dans sa politique de développement du tourisme interne et la promotion des espaces de loisirs et des sites d’attraction », traduit-il.

Cette infrastructure de très grande envergure à pour promoteur Fallon group, une société burkinabè de droit privé. Il s’est donné pour mission le développement du tourisme au Burkina Faso.

Selon Mathieu Ouédraogo, président de Fallon group, ce parc de loisir vise à faire du musée national un cachet incontournable pour la ville de Ouagadougou et contribuer à la croissance socio-économique du Burkina. « Le parc de loisir présente un impact socio- économique important qui est perceptible non seulement à travers la création d’emplois mais aussi par l’accroissement de l’offre touristique interne et externe, la grille budgétaire pour le musée national et la contribution fiscale », détaille-t-il.

Ce parc de loisir est composé de 4 compartiments dont un parc d’attraction couvert de 5000 m2, un parc aquatique qui comprend une piscine à vague, une piscine avec des toboggans géants et une piscine pour les enfants.

Outre ces réalisations, la construction d’une salle polyvalente de 600 places, d’un restaurant de 350 places, et d’un parking automobile de 230 places sera faite.

La Directrice générale du musée national présente à cette cérémonie a salué le promoteur du parc pour le choix porté sur son institution et se veut confiante sur l’impact de ce parc sur le musée. « A terme ces infrastructures vont contribuer à accroitre la fréquentation du musée national et du même coût à donner un cachet particulier à notre belle capitale en loisir et en divertissement. Aussi ces attractions complèteront la visite des expositions muséales et vont contribuer des atouts pour retenir les visiteurs au musée encore plus longtemps », explique-t-elle.

Le Rendez-vous est pris dans 18 mois pour l’inauguration de cet édifice de grande envergure qui va booster le tourisme national.

 

Jemima KABRE/Stagiaire

 

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *