Burkina : un incubateur politique destiné uniquement aux femmes

Manque de confiance, appréhensions, préjugées, clichés… font éloigner de nombreuses femmes de la politique, faisant de cet art de la gestion de la cité, l’apanage des hommes. Femin’in en partenariat avec l’académie des femmes politiques entend réduire le fossé  à travers l’incubateur politique. Plus de détails avec Bénédicte Bailou, coordinatrice de Femin’in.

MN : Vous venez de lancer un incubateur politique. Il s’agit de quoi exactement ?

BB : Il s’agit d’un cadre dans lequel les jeunes femmes seront formées aux différentes disciplines nécessaires à l’atteinte de leurs objectifs politiques

Quel est l’objectif d’un tel incubateur ?

 L’objectif de l’incubateur est de donner aux femmes des outils nécessaires pour être efficaces et développer leurs compétences politiques.

Pourquoi destiné uniquement aux femmes ?

L’incubateur est destiné aux femmes uniquement parce que ce sont elles qui sont sous-représentées dans le domaine politique et comme très souvent elles manquent de formation, nous voulons combler un tant soit peu ce fossé.

Est-ce que toutes les femmes instruites ou pas peuvent y participer ?

Pour cette première cohorte, nous sommes focus que sur les femmes instruites mais nous comptions élargir aux femmes non instruites. Nous voulons être inclusifs.

Y’a-t-il un nombre limité pour les inscriptions ?

Oui, il ya un nombre limité. Pour cette première cuvée, nous voulons 15 personnes. Nous pensons qu’il ne sert à rien d’avoir un très grand nombre, si nous ne pouvons pas assurer un suivi de qualité.

Bénédicte Bailou, coordinatrice de Femin'in
                                         Bénédicte Bailou, coordinatrice de Femin’in

Quelle est la durée et le contenu de l’incubation ?

La durée de l’incubation est de 6mois,  c’est à dire qu’au cours d’une année nous aurons deux cohortes. Ce sont des formations théoriques comme la connaissance des différentes idéologies politiques, des formations pratiques comme la rédaction de discours et des rencontres avec des femmes politiques pour des échanges.

Y’aurait-il un suvi-évalution à l’issu de l’incubation?

 Oui il y’a un système de suvi-évalution qui est mis en place. Les incubées restent dans notre eco-systeme après leurs périodes d’incubation et bénéficieront de conseils.

Un message à l’endroit de celles qui hésite encore.

C’est une aubaine pour celles qui aspirent à une carrière politique donc elles doivent saisir l’opportunité de se faire former par des personnes de qualité.

Bassératou K. 

Laisser un commentaire