Burkina : Une autorisation est désormais requise pour tous tournages cinématographiques

Le Ministère en charge de la Communication rappelle aux professionnels du cinéma au Burkina qu’une autorisation officielle est requise avant tout tournage ou prise de vues, conformément à la réglementation en vigueur depuis le 21 mai 2013.

Selon un communiqué émis par le ministère en charge de la Communication, cette mesure est stipulée par le décret n°2013-384/PRES/PM/CMT, qui définit les conditions d’exercice de la profession cinématographique et audiovisuelle dans le pays.

Lire aussi : https://www.moussonews.com/la-premiere-ministre-judith-suminwatuluka-est-investie/

Burkina : Une autorisation est désormais requise pour tous tournages cinématographiques 2
Image d’illustration

Cette exigence s’applique à toutes les productions cinématographiques professionnelles, y compris les films de fiction, les séries, les feuilletons et les documentaires.

En juin 2021, la Direction générale du Cinéma et de l’Audiovisuel a effectué des vérifications dans plusieurs salles de cinéma et sur des plateaux de tournage à Ouagadougou pour s’assurer de la conformité des documents administratifs liés au secteur.

Ainsi pour obtenir une autorisation de tournage, les structures de production doivent fournir une carte professionnelle et s’acquitter des frais administratifs requis.

Les coûts varient entre 10 000 et 30 000 FCFA pour les productions burkinabè, et entre 25 000 et 50 000 FCFA pour les productions africaines, selon la durée et le type de projet.

Mireille Sandrine Bado/MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *