Coronavirus à Bobo-Dioulasso : l’inquiétude d’un citoyen

La propagation du virus COVID-19 a atteint la capitale économique du Burkina Faso, Bobo-Dioulasso. Interrogé sur la question, Crépin Ismaël Sanogo, un habitant de la ville a posé différentes inquiétudes concernant l’entrée de cette pandémie à Sya.

L’entrée du COVID-19 dans la ville de Sya est une inquiétude pour Ismaël crépin Sanogo, habitant de la ville. « Je suis vraiment inquiet concernant le CORONAVIRUS à Bobo-Dioulasso, d’autant plus que la ville a su garder une certaine sociabilité depuis longtemps par rapport à d’autres villes au Burkina Faso. En regardant les modes de transmission, cela me rend plus inquiet » a-t-il indiqué. Ismaël Crépin a tenu à rappeler la facilité de transmission du virus, par le touchet et la voie respiratoire. Il a signalé que les habitants de la ville sont négligeant par rapports aux différentes mesures de sécurité données par le gouvernement, contre la propagation du COVID-19. « Il y’a une certaine fragilité dans la ville de Sya. Alors qu’à Bobo-Dioulasso, nous sommes négligeant. Je me rappelle que quelqu’un ma n’en voulu tout simplement parce que je n’ai pas serré sa main. La personne s’est plein car il pense que je l’ai manqué du respect. Vous voyez ce que ça donne » a-t-il affirmé. Sanogo a eu à expliquer la présence du virus dans la ville à ces personnes qui disent que ce sont des histoires. « Ils m’ont dit que le CORONAVIRUS ne peut rien faire au Burkina Faso ou à un africain. Ils me parlent de chaleur. On est vraiment négligeant » a-t-il conclut.

Diro Benoit Wilfried TOE

 

Laisser un commentaire