Covid-19 au Burkina : les OSC s’impliquent

Le mouvement « Les communautés s’engagent à vider le COVID-19 : COMVID COVID-19 » annonce ce mercredi 8 avril 2020, à accompagner le gouvernent burkinabè dans sa riposte contre le coronavirus. Une initiative des organisations de la société civile (OSC).

Le COMVID COVID-19 est un élan citoyen innovateur qui vise à appuyer les initiatives du gouvernent, les partenaires techniques et financiers et d’autres acteurs en lignes pour constituer les efforts et arrêter cette pandémie de Covid-19. Ce mouvement mise en place depuis le 12 février 2020, regroupe 23 OSC qui ont pour objectif d’assurer le suivi citoyen de la question de la santé. COMVID COVID-19 un mouvement citoyen composé d’organisation de la société civile, professionnelles et non professionnelles, des leaders d’opinions, d’entrepreneurs privés et de tout citoyen s’engageant sur le principe de bénévolat dans un élan patriotique contre le COVID-19. « Chaque acteur doit jouer sa partition. Il faut déjà saluer l’engagement de tous les acteurs, l’état, le secteur privé, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civile » a déclaré, Jonas Hien, président du conseil national des OSC du Burkina. A en croire Jonas Hien, les actions seront des activités de proximité, en collaboration avec les communautés et pour les communautés. Et d’ajouter que le COMVID COVID-19 prévoit rassembler les forces vives de la nation dans un engagement citoyen et patriotique pour la sensibilisation sur les mesures de préventions au niveau individuel, le suivi de la mise en œuvre des mesures de protections collectives, la promotion de l’innovation communautaire pour atténuer l’impact des mesures de l’état d’urgence sanitaire. A cela s’ajoute, l’appui à la recherche des personnes ayant déjà été en contact avec des cas confirmés, la mobilisation et le suivi des ressources mobilisées pour la lutte contre COVID-19, le suivi des mesures sociales prises par le Chef d’Etat. « Pour mener toutes ses activités, des cellules de veilles sanitaires seront mises en place dans tous les secteurs des villes et dans les campagnes du Burkina Faso » a-t-il souligné. COMVID COVID-19 est ouvert à toutes les organisations de la société civile, secteurs privés et aux citoyens souhaitant apporter leurs contributions à l’éradication du COVID-19.

Selon le centre de contrôle et de prévention de la maladie de l’Union Africaine (UA), à la date du 07 avril 2020, près de 52 pays africains sont touchés par cette maladie avec plus de 10 000 cas de contaminations dont 487 décès et 913 guérisons.

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Laisser un commentaire