COVID-19 : des spécialistes sénégalais de la santé approuvent l’efficacité de l’hydroxychloroquine

Les services sanitaires sénégalais vont poursuivre le traitement par l’hydroxychloroquine (antipaludéen) des patients atteints du coronavirus, qui ‘’guérissent plus vite’’, a indiqué un haut responsable de la lutte contre la maladie.

 

Constatée pour la première fois le 02 mars au Sénégal, la présence du COVID-19 a entrainé l’hospitalisation de 195 personnes. L’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, un patient est décédé mardi. Un autre a été évacué vers la France, 138 sont sous traitement et 55 sont guéris, selon le ministère de la santé. Les patients sous traitement spécifique tel que l’hydroxychloroquine, guérissent plus vite, a déclaré le Professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann à Dakar, lors d’une conférence de presse. Il avait indiqué le 27 mars dernier à l’agence France presse (AFP) que près de la moitié des patients avaient été traités par l’hydroxychloroquine, un dérivé synthétique de la quinine. A en croire le professeur sénégalais, en matière de science, la constatation seule ne suffit pas et il faut faire des recherches poussées avant de valider une attitude. Et d’ajouter que les résultats constatés leur rassurent et ainsi que toute son équipe à continuer dans ce sens. Selon lui, le traitement à l’hydroxychloroquine n’a pas encore eu d’effet secondaire sur les patients. « Mieux, ses services vont dans les jours à venir, y associer de l’azithromycine (antibiotique), ce qui devrait nous permettre d’avoir de meilleurs résultats » a-t-il laissé entendre.

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Source : Africanews

Laisser un commentaire