COVID-19 : une sensibilisation pour réduire la propagation

La fondation Georgie Badiel a entrepris ce vendredi 20 mars 2020 à Ouagadougou, une campagne de sensibilisation sur les mesures d’hygiènes à adopter face à la pandémie du covid-19. La fondation envisage rompre cette chaine de contamination communautaire.

« Nous avons voulu apporter notre contribution en sensibilisant la population sur les mesures préventives pour éviter la propagation du covid-19 », a déclaré Zakaria Ouédraogo, représentant de la fondation Georgie Badiel au Burkina Faso. Organisation caritative à but non lucratif, la fondation Georgie Badiel a été créée le 02 septembre 2015 par Georgette Badiel, Miss Burkina en 2003 et Miss Africain en 2004.

Une fondation reconnue aux Etats-Unis et qui a été portée sur les fonts baptismaux en 2015. A en croire Zakaria Ouédraogo, les conditions d’hygiènes ne sont pas respectées, d’où cette chaine de contamination communautaire du covid-19. En tant qu’organisation qui intervient dans le domaine de l’assainissement, il est de leur devoir de s’approcher de la population et de la sensibiliser. Pour lui, la population a l’information sur le covid-19, elle s’est montrée réceptive vis-à-vis de la sensibilisation. Il ajoute qu’en circulation la population marque un arrêt pour écouter leurs messages de sensibilisation. « On constate une hausse du prix des gels sur la place du marché, en offrant aussi des gels gratuitement, on sent un soulagement chez certains », a-t-il laissé entendre. Il a également relevé que la fondation ne travaille pas en partenariat dans cette sensibilisation contre la propagation du covid-19. « Sensibiliser fait partie de l’une de nos missions et ce, depuis plus de quatre ans. On sensibilise les populations en milieux rural sur comment entretenir leur forage. C’est une mission que nous poursuivons toujours », a-t-il terminé

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Laisser un commentaire