Enseignement supérieur : la F-SYNTER en colère

La Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER ) n’est pas contente. Les premiers responsables ont à travers une conférence de presse, ce samedi 30 janvier, donné les raisons de ce mécontentement.  

« Empêcher les ingénieurs de la recherche et les enseignants en temps plein » c’est le mal que déplore la F-SYNTER. Le secrétaire général de la F-SYNTER, Alain Sanou, de préciser que c’est après une lettre signée le 12 janvier dernier par le SG du MESRSI interdisant les universités publiques et le CNRST d’accepter les candidatures des enseignants en temps plein et les ingénieurs de la recherche aux concours du CAMES que la goutte d’eau a débordé le vase. Cependant aucun décret ministériel ne leur interdit à t-il ajouté.

En effet, selon le décret « N.2019-0434 du 09/05/2019 portant organisation des emplois des enseignants chercheurs, des enseignants hospitalo-universitaires, des chercheurs en temps plein et d’ingénieurs de la recherche est l’unique voie d’accès aux fonctions de chercheurs et d’enseignants chercheurs à partir de 2020 » a-t-il souligné.

Alain Sanou trouve que ladite lettre viole le protocole d’accord de septembre 2016 entre le gouvernement et les syndicats du MESRSI. De tels accords qui stipulaient que les enseignants en temps plein et les ingénieurs de la recherche devraient continuer à bénéficier des nominations directes aux postes de chercheurs et d’enseignants chercheurs, a-t-il poursuivi.

 » Derrière cette mesure d’interdiction aux concours du CAMES,se profile une volonté politique de ne pas recruter les chercheurs et les enseignants chercheurs en qualité et en quantité suffisante  » a conclu Alain Sanou. Les syndicats du MESRSI, exige entre autre, l’annulation sans conditions de la note du SG du MESRSI ainsi que le respect strict des termes du protocole d’accord et l’arrêt de la mise en cause des acquis des travailleurs, tout en privilégiant le dialogue.

Tall Abdramane ( Stagiaire) 

Laisser un commentaire