Entrepreneuriat féminin : 3OO étudiants formés par Femme Inspire

L’Association Femme Inspire a organisée une activité dénommée « Une journée dans l’entrepreneuriat » à l’Institut supérieur de Technologie,  mercredi 1er mai 2019 à Ouagadougou. A travers des panels, des partages d’expériences, plus de 300 jeunes issus de différentes universités et écoles ont été outillés sur des mécanismes l’entrepreneuriat.

Consciente du faussé qui existe entre le nombre de diplômés qui sortent des écoles chaque année et ceux qui n’arrivent pas à trouver un emploi , l’Association Femme Inspire veut réduire cet écart à travers une journée dédiée l’entrepreneuriat des jeunes. l’Entrepreneuriat fait l’’actualité selon Christ Vie Ouédraogo, présidente de l’Association Femme Inspire, et cette journée, poursuit-elle vise non seulement à valoriser l’entrepreunariat mais aussi inviter les jeunes à un éveille de conscience.

« On ne peut continuer toujours à postuler aux concours du gouvernement . L’état ne peut pas s’occuper de tout le monde. Il y a beaucoup de potentialités que nous avons au Burkina Faso donc il faut s’investir dans l’entreprenariat », explique Mme Ouédraogo.

A cette journée de l’entreprenariat, il a été surtout question de cas pratiques, d’échanges avec les étudiants pour un entreprenariat réussi. Les panélistes ont fait comprendre aux étudiants que il n’y pas de solution miracle. Pour entreprendre , selon Bakary Barro Directeur Marketing et communication de Marina Market , « il est important de se faire confiance en soi, avoir une idée du projet dans lequel l’on a envie de s’investir et de se développer ».

Il a rassuré les étudiants que avec la persévérance, l’engouement et la détermination au travail bien fait , le reste viendra .

L’Association Femme Inspire qui œuvre dans le domaine de la promotion et l’entreprenariat et du leadership féminin a eu le soutien de de l’Institut Supérieur de technologie dont le but est de vaincre le chômage en encourageant l’entreprenariat.

« Nous pensons que accompagner les femmes, les former, les guider pour qu’elles puissent créer leurs propres entreprises est un moyen de leur autonomisation financière » a déclaré Wati Laurent Zoma DGA de l’Institut Supérieur de technologie.

Parmi les modules développés, les étudiants ont eu aussi droit un panel sur le e-commerce. Avec la digitalisation, le e-commerce ,est un modèle de l’économie qui est appelé à se développer dont les jeunes doivent saisir l’opportunité .

Selon Laetitia Conseibo de 2K Expertises, « le e-commerce peut être une porte de sortie car ça permet de développer le commerce avec les petit moyens ». Et de poursuivre que: « On a pas besoin forcement d’un espace physique. Via  les réseaux sociaux nous pouvons développer nos prestations , des biens et les services proposés à un public assez large ».
Le dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus, la remise d’attestation aux participants ont mis fin aux activités de la journée de l’entreprenariat.

Emmanuel Fiakofi

Laisser un commentaire