FJN 2019 : Le président du Faso promet apporter des solutions aux préoccupations des jeunes

Le président du Faso Roch Kaboré et son gouvernement ont pris l’engagement d’apporter des réponses à toutes les préoccupations des jeunes réunis autour d’un forum national à Bobo-Dioulasso. Ces préoccupations tournent essentiellement autour de l’employabilité, de la formation professionnelle, l’insertion socioprofessionnelle, de l’implication des jeunes dans la lutte contre le terrorisme et les prises de décisions politiques.

C’est fini pour le forum national des jeunes – édition 2019-. Réunis autour de la problématique de la lutte contre l’insécurité au Burkina, des jeunes des 13 régions du Burkina et de la diaspora ont réfléchis et proposer des résolutions au gouvernement pour la paix, vecteur de développement de toute nation. Causus, panels, communications ont en effet meublé ces trois jours de rencontres et d’échanges au terme duquel plusieurs recommandations ont été formulées.

La mise en place d’un comité de suivi des résolutions du forum national des jeunes – édition 2019- est l’une des premières recommandations faite par les forumistes. A cela s’ajoutent l’instauration d’un mécanisme de suivi des politiques publiques en faveur des jeunes, l’implication et la responsabilisation des jeunes dans les comité de surveillance, la création d’incubateurs et de start-up innovants, la baisse du cout de l’énergie.

Les participants au forum ont aussi proposé d’augmenter l’effectif de la police de proximité, l’octroi des crédits sans intérêts pour le financement des études après la Licence. Quant à la lutte contre le terrorisme les réflexions ont aboutis à la mise en place d’un programme spécifique pour contrer l’extrémisme violent et la radicalisation des jeunes. Ils promettent par ailleurs de s’engager de façon franche aux côtés des forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme. L’institutionnalisation et la dynamisation d’une plateforme de communication et d’information accessible aux jeunes font également partie des recommandations.

YouthConnect, Bussiness challenge et Burkina YouthDay

Plusieurs innovations ont été lancées au cours du forum des jeunes à Bobo-Dioulasso comme la plateforme numérique – UConnect-. Le vœu cher du ministre de la Jeunesse à travers cette plateforme est de permettre à 11 100 jeunes d’être connecté au niveau local. ‘’ Nous souhaitons plus tard étendre le dispositif à 50 000 jeunes au Burkina d’ici le 31 décembre’’ précise-t-il. Le Burkina challenge et le Burkina Youth Day sont aussi des opportunités mise en place pour faciliter le dialogue entre les jeunes et pour les jeunes.

Aux termes de ce rendez-vous de la jeunesse, les participants ont fait la promesse de faire de la recherche de l’excellence un leitimotiv, et à participer de façon active au développement du pays.

Cadre de contact et d’échange entre le gouvernement et les jeunes ce face-à-face a été une occasion pour le président du Faso Roch Kaboré de rassurer les jeunes de la rupture des promesses non tenues. ‘’ Il faut rompre avec ces forums à promesses répétitives. Il faut mettre un comité qui fera le point de ce qui a été fait et ce qui n’a pas été fait’’ a-t-il dit ajoutant que des solutions seront trouvées pour l’ensemble des préoccupations des jeunes à travers la mise en place des programmes de développement.

Laisser un commentaire