Geneviève Zbré : celle qui a fait honneur à l’université Ouaga1 Pr JKZ

La doctorante Geneviève Zabré à présenté ce lundi 15 octobre 2018 à Ouagadougou son prix au concours d’art oratoire “ma thèse à  180 secondes”.Organisé le 17 septembre dernier à l’université de Lausanne en France, le premier prix international à été remporté le produit issu de l’université Ouaga 1 Professeur Joseph Ki-Zerbo.

Utilisé la métaphore avec beaucoup d’humour pour illustrer ce qu’elle voulait transmettre.C’est que Geneviève Zabré a fait pour séduire le public dans la compréhension de son doctorat. Pour la lauréate, ce concours à été une occasion de formation, d’apprentissage et de partage d’expérience pour elle.

La doctorante a travaillé sur l’utilisation des plantes médicinales notamment “deux plantes acacia limatica et acacia radiana  pour traiter les soins intestinaux des petits ruminants regeler un peu les bactéries metamogènes qui sont dans la plance du mouton et qui produit le métane”.Elle a par ailleurs encouragé les femmes dans la recherche .Selon  elle le monde de la recherche n’est plus réservé qu’aux hommes.”En fin de compte c’est vrai que un concours mais c’est une formation “,a-t-elle conclu.

Pour le ministre de l’enseignement supérieur,Pr Alkassoum Maiga, “on a toujours été convaincu qu’il y avait de la matière au niveau de nos universités .On a toujours répété que nous sommes les meilleurs et on vient d’avoir la preuve à travers ce premier prix remporté par Geneviève Zabré à l’international avec la présentation de “ma thèse en 180  secondes”.

Selon lui , ce résultat permet de magnifier la recherche. Ce prix permet de montrer qu’il y’a du répondant à l’université Ouaga 1 et que les enseignants chercheurs font de leur mieux en dépit des moyens ,a en croire le ministre.”C’et une belle occasion de parler de nos qualités,de nos capacités”,a-t-il ajouté.

Et pour son directeur de thèse Bayala Valéry, le prix de Geneviève Zabré est venu relever la tête de l’université qui était vu d’un mauvais œil après le passage du président Macron.

En ce qui concerne le président de l’université Pr Rabiou Cissé, ce prix va faire de  l’université un pool performant. Avoir une doctorante qui puisse briguer un prix de cette envergure à l’ international  ça ne peut  qu’être  selon lui une fierté. Il trouve qu’elle a prouvé que l’université regorge des talents à travers sa capacité de transmettre ce qu’elle a eu comme production dans les délais en 180 secondes et celle d’exceller dans la recherche .

Pour lui, elle a aussi montrée que  la production peut servir à la santé de la population” notamment lutter contre tous ce qui est gaz qui produit l’effet de serre et qui chauffe le climat.A  travers la recherche on peut améliorer la santé de la population.A-t-il poursuivi.

Il conclu en déclarant que ce prix confirme l’idée selon laquelle l’UO reste compétitif.Il a aussi interpellé les doctorants  à  se mettre davantage au travail .

Genevieve à reçu  par ailleurs 3 prix nationaux dont le premier prix du jury. C’est ce  prix qui lui a permis  de participer au concours d’art oratoire ma thèse en 180 secondes

 

Laisser un commentaire