Leguema Lôgô : Une indemnité pour 156 femmes touchées par le déguerpissement

Les commerçantes du marché communément appelé Leguema Lôgô seront enfin dédommagées. La décision a été prise au conseil des ministres du mercredi 12 septembre 2018. Une bonne nouvelle pour les 156 femmes touchées par le déguerpissement.

Plus de 1500 femmes s’occupaient au marché de Leguema Lôgô à travers la vente de fruits, légumes, etc. Près d’une cinquantaine a perdu la vie après le déguerpissement du marché à l’occasion des préparatifs du cinquantenaire de l’indépendance du Burkina à Bobo.

Le déguerpissement ayant été fait dans la force, beaucoup d’entre elles avaient perdu leurs marchandises. « Nous avons été surprises de voir  des Caterpillar venir raser le marché alors qu’on y avait encore nos affaires »,  se rappelle encore Sita Sanou, l’une des responsables des femmes.

Le marché de Leguema, faut-il le rappeler, occupait une place prépondérante dans la sphère économique de la ville de Bobo-Dioulasso et était une mine d’or pour certaines occupantes.

Une mine d’or qui s’est transformée en décombres, un jour de l’année 2010. « Ils ont gâté  nos marchandises avant de les déposer à la prison civile de Bobo-Dioulasso »,  confie dame Sita qui ajoute qu’aucune des femmes n’a cependant été dédommagée.

Début octobre 2017, la mission du Haut conseil pour la réconciliation nationale (HCRUN) s’est intéressée à la question lors de leur réunion dans la cité de Sya. Ils sont allés visiter le nouveau site en construction dans le quartier Yéguéré et échanger avec les femmes. Un recensement en vue d’un dédommagement a été fait et le rapport soumis au conseil des ministres  a été adopté, le mercredi 12 septembre. Ainsi, ce sont 156 femmes touchées par le déplacement qui bénéficieront d’une indemnité compensatrice pour la reprise de leurs activités.

Bassératou KINDO

Laisser un commentaire