« Mon fiancé menace de rompre si je n’ai pas  un travail »

Je discutais il y a quelques jours avec une amie. Sous le couvert de l’anonymat, je vous rapporte à peu près ce qu’elle m’a dit.


« Mon fiancé a changé. Il ne m’accorde plus beaucoup d’attention comme avant. Après avoir discuté avec lui, il  m’a fait savoir que ses parents lui ont dit que ce serait mieux que je trouve un travail, vu que son salaire n’est pas élevé. Il m’a dit aussi que la vie n’est plus comme avant. Ce n’est pas possible de vivre avec un seul salaire. Et puis, il s’occupe déjà de sa famille. Si moi je viens m’ajouter, ce sera difficile pour lui. Je lui ai donc demandé s’il comptait mettre fin à notre relation. Il m’a dit qu’il tenait à moi mais que le mariage est en pointillé jusqu’à ce que j’ai un boulot. Mais ça ne veut pas dire que je ne travaille pas. Je cherche. Mais le pays est devenu dur. Même un simple stage, c’est difficile. Je ne sais pas quoi faire ».


Et voici la réponse que je lui ai donnée :

« Ma chérie, c’est connu, le premier mari d’une femme au 21e siècle, c’est son travail. Tu n’aurais même pas dû attendre que ton fiancé te le dise. Tu aurais dû le savoir, et cela depuis très longtemps. Maintenant, ce que j’aimerais te dire, c’est vrai, aujourd’hui, vivre sans homme est une difficile difficulté. La société nous catalogue, la maman à la maison devient insupportable, le papa, n’en parlons pas. Tes copines te rendent visite avec leurs enfants, parlent de leur mari. Les nuits, tu te sentiras seule.

Foyer infernal

Mais dis-toi que c’est peut-être mieux comparé à un foyer où l’homme te manquera de respect, te méprisera parce que même l’argent de ton soutien-gorge vient de sa poche et pire, te battra parce qu’il sait que tu n’as nulle part où aller ni le moindre copeck pour te prendre en charge.

Avoir une source de revenus

Alors, voici le conseil que je te donne. Dans ce pays, ce n’est pas seulement dans un bureau que l’on peut avoir de l’argent. Et ce n’est pas seulement sur un salaire que tu peux vivre. On nous a longtemps flattés qu’avoir un travail signifie travailler pour quelqu’un afin d’avoir un salaire. Mais ma chérie, laisse-moi te dire que toi aussi tu peux créer un emploi, recruter et payer d’autres personnes.

Réfléchis au fond de toi et demandes-toi  ce que tu peux faire qui n’est pas encore fait par quelqu’un d’autre et qui peut t’assurer une source de revenus stable. Si tu as trouvé, lance-toi. Tu n’as pas assez d’argent ? Prends ce que tu as déjà : 2 000 F CFA, 5 000 F CFA, 10 000 F CFA ou 1 00 000 F CFA et lance-toi. Sois en certaine : ça ne marchera pas au premier coup. Mais insiste. Persiste. Tombe mais relève-toi. Tu finiras par y arriver.

Les « ont-dit »

Si ton fiancé rompt, ce n’est pas bien grave. Mais lorsque tu seras assise dans ton propre bureau, ce sont d’autres potentiels fiancés qui viendront demander ta main. Et c’est toi alors qui décideras. N’écoute pas ceux qui disent qu’une femme riche ou aisée trouvera difficilement un mari. Car ce sont les mêmes qui te condamneront quand, sans source de revenus, ton mari te battra et que tu l’auras attrait devant la Justice ».


Et vous, qu’en pensez-vous ?

Si vous avez des confidences à faire, une histoire ou un témoignage à partager, écrivez-moi à [email protected] !

A bientôt !

Laisser un commentaire