Ouagadougou : des femmes soucieuses de la propreté de leur ville

L’association femmes unies Wend-Panga est une association féminine qui se bat pour la cause de l’environnement et ce, à travers la collecte des ordures dans les ménages.

 

Débutée en 2014 par la fabrication de savon, l’association décide de se lancer également dans la collecte des ordures afin de rendre propre sa ville, quelques mois plus tard, vu que la pollution gagnait du terrain dans la ville de Ouagadougou. « Au début, on faisait cette collecte avec une charrue et un âne. Quelques années plus tard, on a pu obtenir un tricycle » a indiqué Jeanne Ouédraogo, présidente de ladite association.

Femmes unies Wend-Panga compte environs 80 femmes repartis en trois équipes. Chaque équipe a une localité précise où elle fait la collecte dans les différents ménages. La collecte se fait au prix de 1000 F CFA par mois et par ménage. Elle se fait chaque lundi et mardi dans le quartier Zagtouli, le mercredi à Pissy, le jeudi à Sondogo ; le vendredi et le samedi au quartier Boname.

A en croire la présidente, l’association fait face à des difficultés. Ces difficultés sont entre autres, le manque de bacs à ordures, et le manque de centre de collecte. A cela s’ajoute les difficultés d’évacuations des déchets. « On aide la mairie de Ouagadougou à assainir la ville. Si elle peut nous aider à avoir de matériels ainsi qu’un centre de collecte pour faciliter le travail, cela nous fera très plaisir », a-t-elle affirmé.

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Laisser un commentaire