Procès du putsch : l’ex-belle fille de Diendéré acquittée

Après près de 20 mois de procès du putsch manqué du 16 septembre 2015, le verdict est tombé. Le Général Gilbert Diendéré, cerveau du coup d’Etat échoué, a écopé de 20 ans de prison ferme. Djibrill Bassolé, ancien ministre des affaires étrangères sous Blaise Compaoré a quant à lui été condamné à 10 ans de prison ferme. L’ex-belle fille du Général poursuivie pour complicité a été acquittée.
Fatimata Diawara, ex-belle fille du Général Diendéré était poursuivie pour complicité dans le putsch 2015. Pendant le procès, elle a comparu deux fois à la barre. Le 30 octobre 2018 lors de son 2eme passage, Fatimata ne reconnaissait pas les faits que lui sont reprochés. Il lui était reproché de vouloir apporter de l’aide à des militaires du RSP. 
Extrait des débats de son passage résumé par notre confrère toutinfo.net
‘’Afin de prouver que l’ex-compagne du fils du général Gilbert Diendéré n’est pas blanche comme neige comme elle cherche à le faire croire, le procureur militaire va faire référence à une écoute téléphonique dans laquelle, elle est mise en cause d’avoir fait appel au Colonel Zakaria pour l’envoi d’hommes au Burkina Faso afin de soutenir les éléments du RSP. Pour répondre au procureur, elle va déclarer : « je suis Burkinabè pourquoi je vais appeler des étrangers à attaquer mon pays ? ». Estimant que la référence faite par le parquet n’a rien à voir avec les éléments du dossier, elle va l’inviter à poser des questions sur les faits. Dans le cas contraire, « je ne veux plus me prononcer sur la retranscription des écoutes », a-t-elle souligné. Dans sa logique de prouver la culpabilité de Fatimata Thérèse Diawara, le parquet va revenir sur des messages que l’accusée a échangés avec une Sénégalaise qui lui demandait de la rappeler pour qu’elle coordonne son exfiltration par l’intermédiaire du président sénégalais, Macky Sall présent dans la capitale burkinabè au moment des faits en sa qualité de médiateur de la CEDEAO. Pour se défendre, celle qui estime que la Sénégalaise en question est une amie et que ce message n’est qu’une plaisanterie entre amies, va demander au parquet de la faire venir pour qu’elle témoigne au cas où il ne la croirait pas’’
Liste des condamnés

20 ans ferme pour le Général Gilbert Diendéré
10 ans ferme pour Djibril Bassolé
11 ans ferme pour les capitaine Abdoulaye Dao, Zoumbri Oussène
12 ans de prison ferme pour Nebié Moussa dit Rambo
15 ans de prison pour Roger Koussoubé dit touareg, Mohamed Zerbo, Ali Sanou
5 ans de prison ferme pour le journaliste Adama Ouédraogo dit Damiss.
Le tribunal n’a retenu aucune charge contre les accusés suivants:

Colonel Bationo Omer
Capitaine Ouédraogo Saïdou Gaston
Adjudant-chef major Combia Moutuan
Sergent Boué Siénimi Médard
Caporal Ouédraogo Issaka
Ancien Bâtonnier Traoré Mamadou
Diawara Fatoumata Thérèse

Laisser un commentaire