Réconciliation nationale et cohésion sociale : « Zéphirin Diabré n’est pas l’homme qu’il faut »

L’ancien chef de file de l’opposition politique burkinabè n’est pas l’homme qu’il faut à la tête du ministère en charge de la réconciliation nationale et la cohésion sociale selon le mouvement Brassard noir. Pour les premiers responsables de ce mouvement, Soungalo Ouattara, ancien président de l’Assemblée nationale qui  porte le mieux les aspirations de réconcilier les burkinabè.

 Le Brassard rejette fortement le choix de Zephirin Diabré pour conduire le ministère d’Etat auprès de la présidence du Faso chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.  La raison : «  l’ancien CFOP a d’abord besoin de se réconcilier avec sa propre personne, sa famille politique, le CFOP d’une part et le peuple insurgé d’autre part » précise Boukaré Conombo, président du mouvement « Brassard noir » lors d’une conférence de presse tenue le vendredi 29 janvier à Ouagadougou. Soungalo Ouattara, ancien président de l’Assemblée nationale serait l’homme qu’il faut à ce département  ministériel chargé d’apporter et de renforcer la cohésion sociale au Burkina selon les premiers responsables du mouvement.

La réconciliation nationale, ont-ils poursuivi, doit se faire sous le triptyque -Vérité – justice – Réconciliation.  Pourtant, « Zéphirin Diabré n’a pas la vérité et la justice dans sa bouche » déplore Conombo Boukaré, Pour le mouvement Brassard noir, la réconciliation ne doit pas « être un moyen  de promouvoir l’impunité, ni être le synonyme d’un retour des exilés politique ». Et d’ajouter que : « Les burkinabè doivent savoir qu’il y’a des concitoyens qui ont souffert dans leur chair (…). Cette vérité pourra non seulement apaiser le cœur des victimes et de leurs familles, mais fera en sorte qu’elles soient mieux disposées à accorder leur pardon aux auteurs de crimes tout en permettant à la justice de faire efficacement son travail ».

Conombo Boukaré et ses camarades appellent toutes les organisations de la société civile à « un rassemblement pour la défense des intérêts des populations »

Tall.

Laisser un commentaire