Secteur privé : près de 1 500 milliards de FCFA au profit du budget de l’Etat

1500 milliards de FCFA. C’est la contribution du secteur privé burkinabè au budget annuel de l’Etat en 2020. Une performance jugée satisfaisante par le 1er vice-président de la chambre de commerce et d’industrie, Mamady Sanoh. Le rapport a été présenté ce mardi 17 février au premier ministre Christophe Dabiré.

En 2019, le secteur privé avait contribué à hauteur de 1400 milliards de FCFA au profit du budget de l’Etat burkinabè. En 2020, une performance est à noter avec 1500 milliards de FCFA malgré la crise sanitaire liée à la pandémie à coronavirus.

«  Nous pensons avoir fait des réalisations que nous considérons très bonnes » s’est réjouit Mr Sanoh. En termes de création d’emploi, il note l’ouverture de 1500 entreprises privés. Pour ce qui est des investissements, ce sont plus de 175 milliards qui ont été injecté contrairement à l’année dernière avec 113 milliards de FCFA.

Mamady Sanoh et sa délégation à solliciter l’accompagnement du gouvernement pour une bonne coopération et un soutien au secteur privé pour l’atteinte des objectifs qu’ils se sont fixés.  « Un secteur privé qui n’a pas le soutien de Etat, de son gouvernement est un secteur privé qui ne peut pas vivre longtemps », rappelle-t-il.

Laisser un commentaire