SIMCOIN : la première crypto-monnaie en Afrique

Global Investment Trading a lancé ce 1re février 2020 à Ouagadougou, la première monnaie numérique africaine, le SIMCOIN. Une crypto-monnaie dont le siège sera présente dans le monde.

La crypto-monnaie est une monnaie numérique, derrière laquelle se cache une technologie appelé blocs chaines. Les transactions se font à travers ces blocs chaines partout dans le monde et sans flotter, selon les initiateurs. « C’est une révolution numérique. Nous avons plusieurs crypto-monnaie qui circulent dans le monde mais l’Afrique n’avait pas encore la sienne. C’est l’une des premières crypto-monnaie africaine, créer par des africains et c’est une fierté » a déclaré Mamadou To, co-initiateur et responsable SIMCOIN de l’Afrique de l’Ouest.

Il est même possible, dit-il, d’acheter des actions. M. To soutient que la crypto-monnaie est différent du trading Forex et la population n’a pas à se craindre.  1 SIMCOIN équivaut à 1 Dollars.

 » L’année passée quand j’étais ici en mois de mars, j’ai vu comment les jeunes s’étaient mobilisés dans cette nouvelle industrie qu’est la crypto-monnaie. Je me suis dit que ce sont des jeunes porteurs de l’avenir de l’Afrique et en particulier du Burkina. Et j’ai pris l’engagement de soutenir ces jeunes et soutenir le Burkina » témoigne Emile Parfait Sim, fondateur du SIMCOIN.

Pour lui, la crypto-monnaie est un nouveau moyen de payement et de nombreux burkinabè comprennent aujourd’hui le mode de fonctionnement.

Créer en 2009, cette monnaie numérique avait pour but de décentraliser le système bancaire. « Avec 6000 F CFA, vous avez droit à 10 SIMCOIN dans votre portefeuille. Dans 5 ans, 1 SIMCOIN pourra valoir 10 dollars, 50 dollars voire 100 dollars. Et celui qui a investi 10 dollars aujourd’hui pourra se retrouver avec 1000 dollars. C’est un système qui fonctionne en fonction de l’offre et de demande » soutient les initiateurs.

Cheick Abass KOALA/Stagiaire

Laisser un commentaire