SNC 2024 : Des mesures sont prises par le CNO pour pallier les coupures intempestives d’électricité

À quelques jours du lancement très attendu de la 21e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) à Bobo-Dioulasso, les organisateurs ont pris des mesures pour garantir le bon déroulement de l’événement malgré les possibles coupures d’électricité dans la ville. Le Responsable de la commission infrastructures Léopard Kagambega, rassure le public quant à la disponibilité de l’électricité aux principaux sites de la SNC.

La Semaine nationale de la culture qui se tiendra du 27 avril au 4 mai 2024 est un événement culturel de renommée nationale qui réunit artistes, artisans, chercheurs et passionnés de la culture burkinabè. Toutefois, cette année, les organisateurs doivent faire face à un défi de taille : les longues heures de coupures intempestives d’électricité causées par la canicule qui s’installe sur Bobo-Dioulasso.

Selon les organisateurs, des mesures ont été prises pour assurer la continuité de l’alimentation électrique aux principaux sites de la SNC. Le responsable de la commission infrastructures, Léopard Kagambega a affirmé que pour le moment, des dispositions ont été prises du côté de la maison de la culture, du stade Sangoulé Lamizana et du siège de la SNC.

Dans le cadre de la Semaine nationale de la culture, nous avons pris des mesures préventives pour garantir que l’électricité soit disponible en continu sur les sites de l’événement“, a déclaré M. Kagambega. “Nous avons renforcé l’alimentation électrique de ces lieux et mis en place des groupes électrogènes de secours pour faire face à toute éventualité.

L’électricité selon M. Kagambega, est indispensable à la tenue de la 21e édition de la Semaine nationale de la culture. « Nous reconnaissons l’importance de la continuité de l’électricité pour garantir la réussite de la Semaine nationale de la culture. Nous faisons tout notre possible pour que cet événement majeur se déroule dans des conditions optimales malgré la canicule actuelle », a conclu M. Kagambega.

En rappel, la 21e édition de la SNC est placée sous le thème : « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau ».

Léandre Sosthène SOMBIE/ Mousso News Bobo-Dioulasso

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *