1er mai 2019 : message du ministre de la Femme, Hélène Marie Laurence Ilboudo Marchal

En villes comme en campagnes, les travailleuses et les travailleurs de mon département, à l’instar de ceux des autres institutions étatiques, contribuent à l’édification d’un Burkina Faso prospère.

A la faveur de la fête du travail, je voudrais saluer l’importance de leur contribution et la noblesse de leurs actes au quotidien.

C’est aussi une occasion de renouveler mes pieuses pensées aux cinq enseignants arrachés à notre affection dans l’exercice de leur fonction dans la commune de Comin-Yanga.

Les défis sont immenses et nous devons travailler sans relâche !

Joyeuse fête du travail à toutes et à tous !

Laisser un commentaire