Aretha Louise Franklin : Influente chanteuse afro-américaine, elle a milité pour les droits des femmes

Surnommée « The Queen Of Soul », Aretha Franklin née le 25 mars 1942 à Memphis (Tennessee) est chanteuse, pianiste et auteure-compositrice américaine de soul, jazz, gospel et rythme and blues. Militante des droits civiques aux cotés de Martin Luther King, femme de combat, diva et porte-parole de tout peuple, elle est considérée comme le plus influente chanteuses afro-américaine du XX siècle. Elle décède le 16 août 2018 à Détroit (Michigan)

 

A l’instar de sa carrière musicale, elle fut une grande militante pour les droits des femmes et la communauté afro-américaine. Trois anciens présidents (Bush, Clinton, Obama) saluent l’artiste et la femme qu’elle était lors de son enterrement auxquels se joignent famille, anonymes, amis, militants des droits civiques, pasteurs et célébrités. Le jour de l’enterrement, une centaine de Cadillac rose défilent dans les rues de Detroit en référence à sa chanson Freeway Of Love. Sa dépouille est exposée pendant trois jours au musée d’Histoire afro-américaine Charles H. Wright de Detroit.

Avec 18 Grammy Awards, Aretha Franklin est une des artistes les plus récompensées aux États-Unis. En 1987, elle est la première femme à intégrer le Rock and Roll Hall of Fame. Sous la présidence Bill Clinton, elle obtiendra la médaille nationale des arts et la médaille présidentielle de la Liberté sous la présidence George W. Bush, la plus haute distinction pour un citoyen américain. En 2010, le magazine Rolling Stone la place première au classement des meilleurs chanteurs de tous les temps. En 2019, le jury du Prix Pulitzer lui décerne à titre posthume la récompense « pour sa contribution indélébile sur la musique et la culture américaine pendant plus de cinq décennies ».

En 1967, sa chanson « Respect » devient un hymne féministe et le symbole du combat de la communauté afro-américaine pour sa liberté. La grande influence de la chanteuse ouvre la voie à d’autres grandes interprètes féminines : Houston, Mariah Carey, Mary J. Blige, Beyoncé, Adele ou Alicia Keys. Elle est l’une des premières artistes à s’accompagner au piano et popularise le mélisme dans la musique contemporaine, technique qui consiste à chanter sur plusieurs notes une seule et même syllabe. Elle classe 112 titres dans les charts américains, dont 20 numéros 1 aux charts R&B, faisant d’elle la chanteuse la plus classée dans l’histoire de l’industrie discographique américaine. Avec plus de 75 millions de disques vinyles vendus, elle reste aujourd’hui l’artiste féminine ayant vendu le plus de disques vinyles et, plus généralement, une des artistes ayant vendus le plus de disques. En 1972, elle enregistre « Amazing Grace », album gospel à ce jour le plus vendu de l’histoire.

Diro Benoit Wilfried TOE

Source : NOFI MEDIA

Laisser un commentaire