Charlotte Valérie Yaméogo: L’ingénieure d’affaire qui booste les entreprises

Charlotte Valérie Yaméogo, 25 ans est une ingénieure d’affaire dans une structure en place à Ouagadougou. Diplômée en Marketing et Gestion, la jeune femme se retrouve à exercer un métier assez éloigné de sa formation d’origine. Passionnée, elle ambitionne de faire connaitre son entreprise au-delà du Burkina Faso.

Charlotte Valérie Yaméogo: L'ingénieure d'affaire qui booste les entreprises 2
Charlotte Valérie Yaméogo

Titulaire d’une Licence en Marketing et Gestion, Charlotte Valérie Yaméogo est ingénieure d’affaire depuis plus de 2 ans dans une société de prestation et de conseil en informatique.

 Animer par le désir de faire des comptes en banque, Charlotte s’est surprise plus tard à développer autres ambitions professionnelles. « Je voulais surtout compter l’argent dans une banque c’est pourquoi je me suis orientée en BAC G2. Plus tard j’ai commencé à aimer le contact humain d’où mon poste d’ingénieure en affaire » glisse-t-elle avec ironie.

Charlotte Valérie Yaméogo: L'ingénieure d'affaire qui booste les entreprises 3
Charlotte Valérie Yaméogo: Ingénieure en affaire

En tant qu’ingénieure d’affaire, Charlotte Valérie Yaméogo, est l’interlocuteur entre l’entreprise et les clients.e.s. Elle a pour charge principale d’accroitre et d’animer le portefeuille du client. « L’ingénieur d’affaire, c’est l’interlocuteur entre l’entreprise et les clients. C’est celui-là qui recueille les préoccupations et qui travaille avec la technique à leur proposer des solutions adaptées à leurs problématiques » définit-elle.

Après sa licence, Charlotte Valérie a fait plusieurs stages dans diverses sociétés en tant qu’agent commerciale. Son dernier passage a été soldé par son poste d’ingénieure d’affaire.

A entendre la jeune femme, son poste d’ingénieure d’affaire est l’accompagnement des entreprises dans leurs digitalisation et ce sur tous les aspects tant dans la mise en place des infrastructures, la sécurité de l’environnement et des infrastructures, le développement d’application que le renforcement des capacités des ressources à pouvoir gérer leurs infrastructures.

Lire aussi: « L’habit ne fait pas le moine mais il permet quand même de rentrer dans le monastère » Cynthia Dominique Ki conseillère en image – Mousso News

Comme tous métiers, la jeune ingénieure en affaire rencontre d’énormes défis. Malgré les divers obstacles, elle reste focus et déterminée. L’informatique était un métier inconnu pour la jeune femme deux années en arrière, mais aujourd’hui, elle met tout en œuvre et ne manque pas d’occasion pour renforcer ses connaissances dans ce domaine en perpétuel évolution. « J’essaie de m’adapter personnellement au domaine de l’informatique qui 2 années en arrière était un domaine inconnu pour moi. J’apprends au fur et à mesure avec le temps et avec les projets que nous réalisons » dit-elle.

De plus, la recherche continue de solution innovante, le contexte national qui ne facilite pas les échanges avec l’extérieur (les constructeurs et les fournisseurs), la réticence de certaines entreprises face aux compétences locales sont entre autres les défis que surmontent la jeune ingénieure d’affaire.

Charlotte Valérie Yaméogo: L'ingénieure d'affaire qui booste les entreprises 4

Elle ambitionne de suivre davantage formations dans son domaine mais surtout elle vise à faire connaitre son entreprise au-delà du territoire Burkinabè.

« Travailler et mettre le paquet dans nos entreprises pour rester les meilleurs dans notre domaine, ne pas avoir peur de l’inconnu et sortir de sa zone de confort… » sont les conseils que Charotte Valérie Yaméogo donnent aux jeunes filles tout en soulignant « Ce n’est pas parce qu’on a un diplôme dans tel domaine qu’on est forcément appelé à exercer dans ce domaine ».

Annick HIEN/MoussoNews

Loading

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *